Accueil > Gironde > Entre-deux-Mers > Yvrac

Yvrac

Parmi les plus occidentales des communes de l’Entre-deux-Mers, Yvrac se situe non loin de la confluence, proche de l’agglomération urbaine de Bordeaux.

À l’époque gallo-romaine, le vaste fundus ou domaine, mentionné sous le nom d’Eburiacum, réunit les communes actuelles de Bassens et d’Yvrac, ainsi qu’une partie de celles d’Artigues-près-Bordeaux, d’Ambarès, de Lormont et de Sainte-Eulalie.

Au Moyen Âge, la puissante baronnie des Montferrand accapare une partie du territoire. La partie restante est cédée à l’abbaye cistercienne de Bonlieu, fondée en 1141, et dont l’abbé nomme le curé jusqu’au XVIIe siècle. Aux XIVe et XVe siècles, de nobles maisons, telle la famille Denis, originaire de la Haute-Loire, occupent les vastes propriétés de Peyrarey et de Blanzac. Les Tascher s’installent à Morpain et à Janchou.

Au XVIIIe siècle, de riches négociants, bourgeois de Bordeaux parmi lesquels figurent Cabarrus et Béchade, enrichis par le commerce triangulaire, remplacent les anciennes familles nobles.

Hormis quelques entreprises industrielles, la viticulture reste encore l’une des principales activités économiques du village.


Commune

  • Code postal : 33554
  • Nom des habitants : Yvracais, Yvracaises
  • Superficie : 848 hectares
  • Population : 2312 habitants (2006)
  • Origine du nom et description du blason :

    du latin eburiaicum formé du latin ebur, “ ivoire ” et du suffixe -acum.


Informations pratiques

Mairie d’Yvrac : 05.56.06.68.78

Office de tourisme de l’Entre-deux-Mers : 05.56.61.82.73


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jacques Clémens et Jean Saenz (2000). Mémoire en images : Cénon, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite