Accueil > Lot-et-Garonne > Dropt > Villeréal

Villeréal

Au nord du Lot-et-Garonne, à la frontière de l’Agenais, français, et du Périgord, sous domination anglaise, la bastide de Villeréal appartient à ces villes nouvelles construites entre la fin du XIIème siècle et le début du XIVème par les français et les anglais. Une cinquantaine de ces bastides seront ainsi créées entre 1250 et 1271.

Leur création répond à une forte croissance démographique, au développement de la production et des échanges commerciaux. Elles ont aussi une fonction militaire et politique de premier plan .

La Guerre de cent ans verra Villeréal passer sous domination anglaise de 1279 à 1453. Edouard 1er roi d’Angleterre, sera, en avril 1288, le signataire de la charte des coutumes qui fixera les règles de vie dans la bastide, et indiquera le samedi comme jour de marché.

Les bastides du Moyen Age se caractérisent par un plan spécifique, avec un tracé rectiligne des rues et une place centrale . Villeréal est la première des bastides de plaine ou de rivière, par opposition aux bastides de hauteur ou de plateaux.

Elle a été édifiée dans la forêt de Montlabour, terrain cédé par le duc de Gontaud-Biron, sur les bords du Dropt , petite rivière qui prend sa source à une quinzaine de kilomètres, en Dordogne, traverse le nord du Lot-et-Garonne et rejoint la Gironde près de la Réole, 130 kilomètres plus loin.

Son plan en étoile fait apparaître deux fois deux voies perpendiculaires entre elles, qui se rejoignent et se croisent sur la place centrale. Autour de celle-ci, des constructions, des couverts, ou cornières qui encadrent la place et des voies de desserte pour piétons. Les groupes de maisons, à pans de bois et comportant souvent des colombages, sont constitués d’îlots carrés entre les voies du nord et du sud, et d’ilots rectangulaires entre celles de l’est et de l’ouest. A noter également la présence de nombreux jardins cultivés à l’intérieur de la bastide, la campagne entrant ainsi dans la ville.

Au moment de la création de la bastide, et afin d’en protéger les habitants, un fossé l’entourait, comblé au XVIIIème siècle.

Comme la plupart des bastides, l’évolution démographique a été négative durant la deuxième partie du XXème siècle, avec une perte de près du tiers de la population. Villeréal comptait ainsi 1.687 habitants en 1841, 1.510 en 1906, mais seulement 1.186 en 1990, la raison principale étant la restructuration de l’espace agricole avec la disparition des petites propriétés qui pratiquaient la polyculture. Depuis le début du XXIème siècle, un mouvement inverse est observé, le nombre des habitants étant, en 2009, de 1.343 habitants.


Commune

  • Nom des habitants : Villeréalais, Villeréalaises
  • Superficie : 1391 hectares
  • Population : 1343 habitants
  • Origine du nom et description du blason :

    Villeréal, villa réal, ville royale, est une bastide fondée en 1267 par le comte de Toulouse, Alphonse de Poitiers, frère du roi de France, Louis IX, appelé également « Saint Louis ». Son blason est « d’azur à trois tours d’or posées deux et une ».


Informations pratiques

Mairie de Villeréal : 05.53.36.00.37 / Office de tourisme de Villeréal : 05.53.36.09.65


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jacques Dubourg (1991). “Connaître les bastides du Périgord”, in Éditions Sud-Ouest Bordeaux (édité par), Connaître les bastides du Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

Jean-Hubert Lasserre (2005). Petite Histoire de Villeréal : des origines à nos jours, RIS, BibTeX.

J. Benaben (1914). Monographie de Villeréal, Rives, Tourliac et Montaut, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite