Accueil > Gironde > Grandes Landes de Gascogne > Villandraut

Villandraut

Commune située dans la forêt des Landes de Gascogne, Villandraut est traversée par le Ciron. L’histoire de cette localité est liée à celle d’une importante famille de la région, les Got.

S’il est probable que les premiers tenants du lieu sont les Andron (ou Andrau, ou encore Andro), membres d’une vieille famille bordelaise connue dès la plus haute Antiquité, il n’en reste pas moins que, très vite, ce sont les Got (ou Goth, ou encore Goût) qui en deviennent les seigneurs, probablement dès le XIIe siècle. La paroisse s’appelle alors Saint-Martin-de-Got. Elle relève de la seigneurie de Castelnau de Cernès ; des hommages sont rendus par les de Got au sire d’Albret jusque dans les années 1314. À cette époque survient un fait important : l’élection au trône pontifical de Bertrand de Got en 1305. Ce dernier devient ainsi le 197e pape, sous le nom de Clément V. Après sa mort en 1314 et l’extinction de sa famille, ce sont les Durfort qui règnent sur les terres de l’actuelle commune, puis les Lalande et les de Pons. Le bourg lui-même se développe au sud du château de Villandraut et devient une importante place commerciale. Au XVIIIe siècle, on y compte quatre foires annuelles en plus d’un marché se tenant tous les jeudis ; ce marché continue d’être organisé ce même jour au XXIe siècle.

Aujourd’hui chef-lieu de canton, Villandraut demeure un lieu d’échanges et de passage.

Galerie photo

Château de Villandraut

Commune

  • Code postal : 33547
  • Nom des habitants : Villandrautais, Villandrautaises
  • Superficie : 1250 hectares
  • Population : 815 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    peut-être du patronyme espagnol Villandrado, nom d’une famille de Castille, ou, plus probablement, des Andro ou Andron, famille bordelaise connue dès le XIIe siècle qui possédait des terres et des demeures sur le site, ce qui aurait donné “ vigne ” ou “ ville d’Andron ”.

    la commune dispose de deux blasons ; on ne connaît pas l’origine du premier, un écureuil grimpant sur une branche de pin, accompagné de la devise latine : “ Semper ascendo ”. Quant au second, un agneau portant un étendard, c’est le pape Clément V qui, en 1310, donne cet emblème au chapitre de Villandraut à l’occasion de sa fondation ; le mouton figure à la fois l’Agneau pascal et la seule richesse économique de la région à cette époque ; l’étendard est un également un symbole papal.


Informations pratiques

Mairie de Villandraut : 05 56 25 31 41.

Office de Tourisme de la Communauté de Communes du Canton de Villandraut : 05 56 25 31 39. Site Internet : www.cc-villandraut.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Louis Cadis (1942). Le Château de Villandraut, RIS, BibTeX.
Jean-Luc Harribey (1999). Le Château de Villandraut, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite