Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Bergerac > Vieux port de Bergerac

Vieux port de Bergerac

Le passé portuaire de Bergerac tient depuis le Moyen Âge un rôle primordial dans sa vie économique. L’ampleur du quai Salvette, l’un des principaux quais de la cité, en témoigne.

Notons d’ailleurs que depuis Louis XVI, les gabariers, pilotes de gabares, ces embarcations plates traditionnelles, sont classés comme gens de mer et servent dans la marine royale. La rivière Dordogne assure les échanges entre le Centre et le Midi, et Bergerac y joue un rôle important de carrefour et d’entrepôt, car à certaines saisons les bateaux ne peuvent remonter au-delà de la ville.

Aménagé en 1838, le port est un lieu d’échanges comptant 1500 mouvements de bateaux par an : les gabares (embarcations de servitude) y apportent les bois d’Auvergne destinés aux barriques et emportent les vins à destination de l’Angleterre, ou encore l’huile de noix, des châtaignes, des pavés de grès, etc. Il faut 8 jours pour aller à Bordeaux.

Cette forte activité fluviale a créé un pôle commercial autour de la rivière et réuni les gens vivant de la rivière.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Dessins de Jean-Louis Leclair, Textes de Jean-Philippe Brial Fontelive (2006). Bergerac de plume en plume. Parcours libres et chemins croisés, RIS, BibTeX.


Partager cette visite