Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Condat-sur-Trincou > Vestiges du prieuré Saint-Laurent-de-Gogabaud

Vestiges du prieuré Saint-Laurent-de-Gogabaud

Seules quelques ruines témoignent encore de Saint-Laurent-de-Gogabaud, ancien prieuré bénédictin fondé par les Templiers, ordre religieux et militaire créé lors des Croisades, à Condat-sur-Trincou.

Lorsque l’ordre religieux des Hospitaliers succède aux Templiers, ce prieuré devient une paroisse au XVIe siècle, dont les archives départementales conservent les registres depuis 1670. Saint-Laurent est alors une dépendance de l’abbaye de Brantôme.

Sous la Révolution, l’église est vendue, sans doute en partie détruite puis transformée en grange. Elle est définitivement détruite en 1944, lorsque les troupes allemandes brûlent les bâtiments dont il ne reste plus que des ruines, notamment un arc en plein cintre.

Quelques vestiges sont réemployées dans des constructions diverses comme la grange rebâtie après sa destruction par les soldats allemands sur l’emplacement de l’ancien prieuré. Elle conserve un bas-reliefs de style gothique flamboyant.


Patrimoine

  • Propriétaire : Privé
  • Fonctions > Religieux
  • Types > Bâtiments, édifices > Prieuré
  • Précisions sur la datation :

    Fondation : XIe siècle
    Transformation en paroisse : XVIe siècle
    Destruction : 1944


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Pierre Pommarède (2002). Le Périgord des églises et des chapelles oubliées, RIS, BibTeX.


Partager cette visite