Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Saint-Estèphe > Vestiges du prieuré de Badeix

Vestiges du prieuré de Badeix

La commune de Saint-Estèphe conserve les ruines d’un prieuré dit de Badeix, connu depuis le XIIIe siècle et habité alors par les « Bonhommes » de Grandmont. Il fait partie des prieurés les mieux conservés de la Dordogne.

Jusqu’au XVIIe siècle, le prieuré dépend de la province de Saintonge. Au XVIIe siècle, les moines des Grandmontains de Ravaud s’installent à Badeix et aménagent le vieux prieuré. Il s’agit d’un ordre érémitique recherchant la solitude pour la prière.

Il ne reste de ce prieuré que l’église et le bâtiment est. L’église a vu sa nef amputée au XVIIe siècle et sa voûte s’est effondrée au XIXe siècle. Le bâtiment est est partagé en deux parties habitables au XIXe siècle. La partie nord comprend la moitié du cellier au rez-de-chaussée et une portion de l’ancien dortoir à l’étage.

La partie sud est constituée du passage du cimetière, de la salle capitulaire, d’une partie du cellier et du grand dortoir. L’ancienne église sert à l’heure actuelle de grange et d’étable.

Le prieuré de Badeix est inscrit aux Monuments Historiques depuis 1938.


Patrimoine


Informations pratiques

Le prieuré ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Pierre Pommarède (2002). Le Périgord des églises et chapelles oubliées, RIS, BibTeX.

Jean Secret (1952). “Les Églises en Dordogne de l’ancien diocèse de Limoges”, RIS, BibTeX.

Pierre Pommarède (1999). “Le prieuré oublié : Le Badeix”, RIS, BibTeX.


Partager cette visite