Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Le Fleix > Vestiges du château du Fleix, temple protestant

Vestiges du château du Fleix, temple protestant

Au Fleix, un château Renaissance est construit au début du XVIIe siècle, entre 1612 et 1633, par Frédéric de Foix. Il est partiellement détruit pendant la Révolution, avant de devenir un temple protestant.

Il est dit "second château" car il succède au château féodal dit "château vieux" dont il ne subsiste qu’une partie des fondations d’un gros mur de rempart.

Contrairement à ce qui est indiqué sur la plaque commémorative à l’intérieur de ce temple ainsi que dans diverses publications anciennes, ce n’est pas dans ce second château mais dans le précédent, le château féodal, en 1580, que le futur Henri IV et le duc d’Anjou, signent la "Paix du Fleix" qui devait mettre fin à la septième guerre de Religion.

La partie du second château qui n’a pas été détruite au cours de la Révolution a été achetée par les protestants et aménagée en temple à partir de 1805.

Depuis 1968, ce temple du Fleix, est inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques.


Patrimoine


Informations pratiques

Ouvert à la visite lors des Journées du patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(2004). Petit guide historique du village, RIS, BibTeX.

(1997). Essai de restitution du second château, Cahier n°1, RIS, BibTeX.

(2007). Un château du Fleix devenu temple, Cahier n°17, RIS, BibTeX.


Partager cette visite