Accueil > Gironde > Libournais > Libourne > Verrerie et faïencerie dite “ manufacture Vandebrande ”

Verrerie et faïencerie dite “ manufacture Vandebrande ”

Son sous-sol riche en argile et en sable ainsi que son port font de Libourne un lieu privilégié pour installer une verrerie. Celle de Vandebrande est créée dès le XVIIIe siècle.

Jacques Philippe Vandebrande est un riche négociant bordelais d’origine flamande. Très vite, il prend conscience des qualités du sous-sol de Libourne. En effet, celui-ci comprend le sable quartzeux qui entre dans la composition du verre et l’argile qui permet de fabriquer les briques du four. Vandebrande sait également tout le parti qu’il peut tirer du port très actif de Libourne. Il demande donc au Conseil du roi l’autorisation d’y ouvrir une verrerie en 1748.

Devant le succès de la verrerie, il ouvre également une faïencerie, juste à côté. Toutefois, elle ne reste pas en activité très longtemps. À cette époque, la concurrence est très forte dans ce domaine, de nombreuses manufactures rivalisent en qualité et Vandebrande semble manquer de main-d’œuvre qualifiée.

Les fours de la verrerie fonctionnent jusqu’en 1771, puis les deux établissements sont vendus à Jean Fourcaud qui maintient l’activité jusqu’au début du XIXe siècle.

Les bâtiments qui subsistent aujourd’hui présentent deux pavillons avec toiture à la Mansart reliés entre eux par une galerie au porche monumental.

Aujourd’hui, les ateliers de Vandebrande ont disparu et le site est transformé en lieu d’habitation. Un commerce de vins y est également installé


Patrimoine


Informations pratiques

La manufacture ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Archives des Monuments historiques, RIS, BibTeX.

Raymond Guinodie Histoire de Libourne et des autres villages et bourgs de son arrondissement, RIS, BibTeX.


Partager cette visite