Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Vergt-de-Biron

Vergt-de-Biron

La commune de Vergt-de-Biron se situe à la frontière de la Dordogne et du Lot-et-Garonne. Le territoire, traversé par le Dropt, est occupé dès l’époque préhistorique, comme l’attestent des découvertes archéologiques, et présente plusieurs particularités.

Tout d’abord, la commune possède trois édifices de culte datant de l’époque romane : l’église de Vergt, celle de Saint-Sernin-de-Biron et celle de Bertis, pour 190 habitants seulement.

Par ailleurs, elle abrite des toponymes pittoresques, comme le Point du Jour et la Brame, Waterloo et Beauséjour, la Combe de Satan, ainsi que deux monuments aux morts et un dolmen.

En 1824, Sainte-Marie-de-Vergt et Vergt fusionnent pour donner naissance à Vergt-de-Biron.


Commune

  • Nom des habitants : Vernois, Vernoises
  • Superficie : 1617 hectares
  • Population : 182 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune apparaît pour la première fois au XIe siècle sous la forme de Sanctus Petrus de Auver. L’ajout de Biron ne date que du XVIIIe siècle. Vergt provient de ver qui signifie en occitan "l’aulne" et Biron est issu de la châtellenie de Biron.


Informations pratiques

Tél. mairie : 05.53.63.14.97

Tél. office de tourisme de Montpazier : 05.53.63.27.65

http://www.pays-de-bergerac.com/mairie/vergt-de-biron/index.asp


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1997). Dictionnaire d’Amboise, RIS, BibTeX.

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite