Accueil > Gironde > Libournais > Vayres

Vayres

Fort anciennement célèbre, Vayres constitue une station romaine. La commune est aujourd’hui connue pour sa production de vins.

Des découvertes archéologiques permettent de mettre au jour des silex et des haches polies qui attestent la présence de l’homme sur les terrasses du site dès les temps préhistoriques.

Après l’occupation des Celtes, la cité connaît celle des Romains qui plantent de la vigne sur les berges du Gestas, à l’emplacement de la forêt primitive.

Un grand domaine rural appartenant à un gallo-romain dénommé Varus se constitue ensuite, autour duquel une agglomération faite de pêcheurs, de potiers et de tisserands s’installe.

Vayres, à l’époque Varatedo, situé sur la route de Bordeaux à Bourges devient mansio, une station de la poste romaine qui figure comme gîte d’étape sur la célèbre table de Peutinger, carte routière de l’Empire romain datant du IIIe siècle après J.-C. Pendant les cinq siècles de la domination romaine, les habitants de Varatedo voient circuler les courriers officiels, les soldats, les marchands et les négociants.

Après la vague des invasions barbares, un château, sans doute en bois à l’origine, est édifié sur la motte de Vayres. En 1060, la paroisse Sanctus Johannes de Vayras est attestée et la cité est de nouveau mentionnée au XIIIe siècle et XIVe siècle. De 1154 à 1453, Vayres fait partie des possessions anglaises en Guyenne et il pâtit des nombreuses guerres et batailles qui se déroulent dans la région.

Le château féodal, forteresse édifiée dans l’insécurité du temps médiéval, est transformé en maison de plaisance sous Louis XIII puis il redevient une citadelle qui est assiégée et à moitié ruinée au moment de la Fronde, en 1653.

D’autre part, en 1879, l’abbé Perdrigeon, ancien curé de Vayres, fonde la Petite Pharmacie de l’abbé Perdrigeon qui devient, en 1929, le laboratoire du Dr Pionneau.

L’activité viticole de la commune reste prépondérante. En effet, le vignoble des Graves de Vayres, déjà réputé dès le milieu du XIXe siècle, couvre aujourd’hui près de 600 hectares et produit des vins rouge et blanc sec.


Commune

  • Code postal : 33539
  • Nom des habitants : Vayrais, Vayraises
  • Superficie : 1419 hectares
  • Population : 2631 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    le vair est une ancienne fourrure qui rappelle le nom de la commune, le cep de vigne symbolise la viticulture, l’une de ses principales activités, et la roue dentée évoque l’industrie. Le ruban porte l’inscription Varatedo, le nom de la commune du temps de la Gaule romaine, rappelant ainsi son origine très ancienne.


Informations pratiques

Mairie de Vayres : 05.57.55.25.55

http://www.mairie-vayres.fr/

Office de Tourisme de Libourne : 05.57.51.15.04

http://www.libourne-tourisme.com/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel de la Torre (1990). Gironde, guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

Hubert Sion (1994). Carte archéologique de la Gaule, RIS, BibTeX.

André Videau (1985). Histoire de Vayres, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite