Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Vaunac

Vaunac

Le bourg de Vaunac est occupé dès le Néolithique. Il est longtemps un lieu d’étapes militaires entre Nontron et Périgueux, au grand dam de Thiviers qui n’obtient cette faveur qu’en 1748.

En tant que prieuré conventuel, la cure de l’ancienne paroisse de Vaunac est à la nomination de l’ordre de Malte et rattachée à la commanderie de Condat. Plus tard, l’église passe sous la juridiction des prieurs de Saint-Jean-de-Côle.

Au civil, la paroisse dépend de la châtellenie de Bruzac, mais l’évêque de Périgueux a la justice moyenne et basse. Les patrons de Vaunac sont saint Maurice et saint Caprais.

Au sommet d’une colline s’élève le château de Verzinas, qualifié autrefois de repaire. Il a appartenu aux Templiers. En face de Verzinas, se trouve l’ancien fief de Laborde.

Vaunac abrite également pendant un temps un musée napoléonien mis en place par M. Dubet, ancien maire de Vaunac, historien érudit et curieux des choses impériales et des annales de sa province. Il est installé dans la demeure familiale de M. Dubet, qui date du XVIe siècle. Le musée n’existe plus.


Commune

  • Nom des habitants : Vaunacois, Vaunacoises
  • Superficie : 1378 hectares
  • Population : 230 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune dérive d’un nom de personne qui pourrait être le nom latin Valinus ou le nom gaulois Vellaunus , suivi du suffixe - acum .


Informations pratiques

Mairie de Vaunac : 05.53.55.03.88

Office de tourisme de Thiviers : 05.53.55.12.50


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Pierre-Henri Ribault de Laugardière (1878). Monographie de la ville et du canton de Thiviers, RIS, BibTeX.

R. Besse, B. Durand, J.-P. Rudeaud (2001). Thiviers et son canton, RIS, BibTeX.

Abbé Fournier Autour de l’abbaye de Ligueux, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite