Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Vanxains

Vanxains

La commune de Vanxains se situe au sud-ouest de Ribérac, dans la vallée de la Rissonne. Elle est entourée d’étangs et de forêts.

Vanxains est occupé dès l’époque paléolithique, comme l’attestent des traces dévoilées à Chancourtier, à la Brangelie et à Javerdhat.

La découverte, aux alentours, d’une voie romaine rejoignant Ribérac, de vases ovoïdes de céramique et de chapiteaux, confirme l’hypothèse d’une installation gallo-romaine.

Le village de Vanxains est, au Moyen Âge, le siège d’un archiprêtré important, appelé archiprêtré de la Double, qui compte 41 paroisses. Une commanderie de l’ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem, dépendante du vicomte de Limoges et de l’évêché d’Angoumois est signalée au XIIIe siècle.

L’économie de la commune repose essentiellement sur la sylviculture.

Une prêtresse, Clotilde Suzanne Courcelles de Labrousse, est née et a opéré à Vanxains au XVIIIe siècle. Ses prophéties de renom l’ont conduit jusqu’à Paris et Rome.


Commune

  • Nom des habitants : Vanxinois, Vanxinoises
  • Superficie : 3589 hectares
  • Population : 665 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de Vanxains n’apparaît qu’au XIIIe siècle, sous la forme de Vancenx, puis d’Avanxens. Vanxains provient du nom d’un personnage germanique, Vansso .


Informations pratiques

Mairie de Vanxains : 05.53.92.50.40

Office de tourisme de Ribérac, Place du Général de Gaulle, 24600 Ribérac, téléphone : 05.53.90.03.10.

http://www.riberac.fr/index.html?tourisme1.html


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel de la Torre (1997). Dordogne, guide complet de ses 556 communes, RIS, BibTeX.

Hervé Gaillard (1997). Carte archéologique de la Gaule, la Dordogne, RIS, BibTeX.

M. Chassaing (1951). Images de Ribérac et du Ribéracois, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite