Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Ustaritz

Ustaritz

Située dans la vallée de la Nive et bordant la rivière, Ustaritz est un des plus anciens villages du Pays Basque.

Port fluvial de la Nive très actif, Ustaritz est dès le XIe siècle mentionné comme une étape importante pour les pèlerins du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Vers 1170, le vicomte du Labourd, chassé de Bayonne par Richard-Cœur de Lion, s’installe à Ustaritz qui devient la capitale du Labourd, et ce, jusqu’en 1790.

La commune est également le siège du Bailli (le représentant du roi) à partir du XIIIe siècle, puis le lieu de conseil du Biltzar qui se réunit dans ses bois au lieu-dit Kapito-Harri. Le Biltzar est en fait une assemblée qui existe uniquement dans le Labourd et qui réunit les représentants de toutes les paroisses afin de prendre les décisions régionales démocratiquement (chaque paroisse possédant une seule voix) et en l’absence du clergé et de la noblesse.

Commune riche au rayonnement important, Ustaritz attire donc aux XVIIe et XVIIIe siècles de nombreuses familles nobles et bourgeoises qui y font construire de somptueuses demeures. Durant la Révolution, Ustaritz devient Marat-sur-Nive et qu’en pleine guerre napoléonienne (1813) la ville est occupée par les troupes portugaises.

Perdant peu à peu de sa grandeur passée, Ustaritz est à nouveau dynamisée à partir du milieu du XIXe siècle grâce au retour des « Indianos » ou « Américains », ces Basques partis massivement en Amérique du Sud vers 1830 pour y faire fortune.

Site à vocation agricole et doté d’un large territoire forestier, Ustaritz axe depuis toujours son économie sur les élevages et les cultures, notamment la pomme à cidre durant le XIIIe siècle et le maïs durant le XVIe siècle.

Aujourd’hui, la commune fait partie de la zone AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) autorisée à produire le piment d’Espelette.

Si la population d’Ustaritz s’accroît progressivement depuis le début du XIXe siècle, elle connaît un essor démographique très important entre les années 1960 et le début du XXIe siècle, à l’instar des villes et villages de la Côte Basque le long du littoral.

Par la richesse de son histoire, Ustaritz possède un patrimoine civil et religieux très important et réparti sur les quatre quartiers de la commune : Arrauntz, Hérauritz, Hiribehere et Bourg-Suzon.


Commune

  • Nom des habitants : Uztariztars
  • Superficie : 3275 hectares
  • Population : 4984 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Nive et l’Uhabia

  • Origine du nom et description du blason :

    Uztaritze , le nom basque d’Uztaritz, découle du radical toponymique urd - qui signifie « plat, plateau » associé à haritz qui signifie « chêne pédonculé, grand chêne ».


Informations pratiques

Mairie d’Ustaritz

rue du Bourg

05.59.93.00.44

http://ustaritz.ovh.org/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Manex Goyhenetche (1995). Le Guide du Pays Basque, RIS, BibTeX.

Jean-Baptiste Orpustan (2006). Nouvelle Toponymie basque, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite