Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Uhart-Cize

Uhart-Cize

À proximité de Saint-Jean-Pied-de-Port, Uhart-Cize est un petit village mentionné dès le XIIe siècle sur le cartulaire de Bayonne.

On sait que durant le Moyen Âge Uhart-Cize est très peuplé, avec près d’une quarantaine de demeures recensées, dont la moitié de maisons nobles. Le reste de l’histoire de la commune demeure obscur.

L’église paroissiale, datant du XIVe siècle, entretient des dépendances avec l’abbaye de Roncevaux. Il est possible qu’Uhart-Cize constitue alors une étape ou un point de passage sur l’un des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Commune à vocation essentiellement agricole, Uhart-Cize se consacre aux cultures (maïs) et à l’élevage. Le village fait en outre partie de la zone AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) de production de fromage de brebis Ossau-Iraty.

Par similitude toponymique, Uhart-Cize est désormais jumelé aux communes de Huarte et Uharte-Arakil en Navarre espagnole, ainsi qu’à Uhart-Mixe en Basse-Navarre française.


Commune

  • Nom des habitants : Uhartiars
  • Superficie : 1166 hectares
  • Population : 599 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Nive, la Nive d’Arnéguy et le Pagolako erreka.

  • Origine du nom et description du blason :

    Uharte-Garazi, le nom basque d’Uhart-Cize, vient de ur arte qui signifie « entre les eaux ».


Informations pratiques

Mairie d’Uhart-Cize

05.59.37.16.06

Office de tourisme de Saint-Jean-Pied-de-Port :

Tél. : 05.59.37.03.57

http://www.terre-basque.com/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Baptiste Orpustan (2006). Nouvelle Toponymie basque, RIS, BibTeX.

Manex Goyhenetche (1995). Le Guide du Pays Basque, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite