Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Jumilhac-le-Grand > Tumulus du Dougnou à Jumilhac-le-Grand

Tumulus du Dougnou à Jumilhac-le-Grand

Le territoire de Jumilhac-le-Grand compte plusieurs nécropoles tumulaires du premier âge du fer (550-440 avant J.-C.). Le tumulus du Dougnou est l’une d’entre-elles. Connues dès le XVIe siècle, on les appelle alors les « Moustes de la Mort ».

Le tumulus dit le Dougnou est situé au nord-ouest du hameau du Mas Laborie, au bord d’un vaste plateau sur une pente douce. Il est encore visible à droite de la route qui va de Jumilhac à Lanouaille au niveau du hameau de Bellecroix. Le Dougnou est le lieu le plus élevé de ce secteur.

Sa forme est encore assez circulaire, avec un diamètre d’environ 19 mètres, 40 centimètres. En effet, le tertre subit un arasement lent et progressif suite aux labours et s’efface peu à peu du paysage, mais sa présence est encore perceptible. La plupart de ces tumulus sont étudiés par des archéologues au XIXe siècle mais beaucoup ont disparu depuis, sous l’effet des défrichements intensifs. On peut aussi penser à des traces de centres celtiques si l’on considère les restes de pierres druidiques attestés en 1754.

Le champ du tumulus est mis en prairie artificielle en l’an 2000 : c’est une propriété privée.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Pierre-Henri Ribault de Laugardière Monographie de la ville et du canton de Bussière-Badil, RIS, BibTeX.


Partager cette visite