Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Jaure > Église Saint-Firmin > Traces de litres seigneuriales dans l’église Saint-Firmin

Traces de litres seigneuriales dans l’église Saint-Firmin

L’église Saint-Firmin de Jaure présente des traces de litre seigneuriale que des écussons lient à l’importante famille de Talleyrand.

La litre seigneuriale est un droit remontant à la féodalité. Il permet aux seigneurs de faire peindre, à l’intérieur ou à l’extérieur des églises, leurs armes lors de la mort d’un membre de leur famille.

Les murs de l’église Saint-Firmin de Jaure présentent une bande blanche sur laquelle on trouve des écussons peints. Il s’agit des vestiges de litres seigneuriales de la famille de Talleyrand.

Plusieurs écussons de la famille de Talleyrand sont ici peintes sur le mur extérieur de l’église. Ils représentent trois lions armés et couronnés d’azur. Cette pratique prend fin avec l’abolition des privilèges du 4 août 1789.

De nos jours, les traces de litres seigneuriales peintes à l’intérieur des églises sont dans l’ensemble bien conservées. En revanche, celles situées à l’extérieures, comme à Jaure, sont beaucoup plus rares.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Pierre Pommarède (2004). Le Périgord des églises et chapelles oubliées, tome II, RIS, BibTeX.


Partager cette visite