Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Les Lèches > Traces d’occupation gallo-romaine

Traces d’occupation gallo-romaine

Les nombreux vestiges découverts sur le site des Lèches au cours de fouilles archéologiques attestent d’une occupation humaine très ancienne. Il est par exemple possible d’admirer plusieurs restes de tuiles provenant d’une ancienne villa gallo-romaine.

Terre d’élection de la Préhistoire, le Périgord est ensuite occupé par le peuple gaulois des Pétrocores (ou Pétrucores) avant de passer sous influence romaine avec la prise de pouvoir opérée par Crassus sur l’ensemble du Sud-Ouest de la Gaule. Devenu l’une des 21 cités de la province d’Aquitaine créée par l’empereur Auguste, le Périgord ou Civitas Petrocoriorum profite alors du savoir-faire de ses occupants et ne cesse de se développer notamment au cours des Ier et IIe siècles. Les routes se dessinent, les villas se bâtissent et le réseau hydraulique se met en place.

Depuis le XIXe siècle, les fouilles réalisées dans le Périgord contemporain mettent donc à jour de nombreux vestiges gallo-romains. Parmi ces trésors sont conservés des sarcophages, des mosaïques, des outils, des bijoux, des sculptures, mais aussi des restes d’éléments d’habitations comme c’est le cas aux Lèches.

Les Lèches conservent également des pièces de vaisselle réalisées en terre cuite et datant de l’époque gallo-romaine.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Dominique Audrerie (sous la direction de) (2003). Tout le Périgord, RIS, BibTeX.

Site officiel du Pays de Bergerac, RIS, BibTeX.


Partager cette visite