Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Tourtoirac

Tourtoirac

Traversé par l’Auvézère et protégé par des rochers, le site de Tourtoirac présente un environnement naturel propice à son essor.

Grâce à ses conditions favorables, il n’est pas étonnant que Tourtoirac soit occupé dès la Préhistoire. Cependant, c’est au début du Moyen Âge que l’histoire de Tourtoirac commence véritablement. Au Xe siècle, le village n’est qu’une petite bourgade évoluant autour d’une église romane. C’est la construction d’une abbaye cistercienne, fondée en 1003 par Guy, Vicomte de Limoges, qui favorise sa croissance démographique et urbaine. Pourtant, après avoir été très influent dans la région, l’établissement religieux connaît à partir du XIIIe siècle un déclin rapide.

En périphérie du bourg, quelques maisons disséminées en hameaux sont construites sur les collines et falaises. Avec le franchissement de l’Auvézère, l’ensemble s’est développé harmonieusement de part et d’autre de la rivière.

De nos jours, le tissu économique de Tourtoirac s’est développé autour du commerce et de l’artisanat. De plus, l’architecture typique et le riche passé de cette ville attirent de nombreux touristes. En été, des visites sont organisées dans l’ancienne abbaye et au musée local.


Commune

  • Nom des habitants : Tourtoiracois, Tourtoiracoises
  • Superficie : 2543 hectares
  • Population : 627 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    l’Auvézère

  • Origine du nom et description du blason :

    Latinisé à la création de l’abbaye, le nom du village est celui d’une personne gallo-romaine, Turturius .


Informations pratiques

Mairie de Tourtoirac : 05.53.51.12.17

Office de Tourisme du Pays de Hautefort : 05.53.50.40.27

http://www.ot-hautefort.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

, RIS, BibTeX.

Brochure réalisée à l’initiative de la Mairie de Tourtoirac, RIS, BibTeX.

Évelyne Proust “L’abbaye Saint-Pierre de Tourtoirac”, in Congrès Archéologique nº 156, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite