Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Baneuil > Château de Baneuil > Tour ronde et échauguette de vigie du château de Baneuil

Tour ronde et échauguette de vigie du château de Baneuil

Le château de Baneuil domine la vallée de la Dordogne. Du haut de sa tour ronde, l’on peut embrasser un regard à 360°, lui conférant un rôle défensif et stratégique sans pareil.

Ce château a connu au Moyen Age une période animée. On pense que les seigneurs capitaines, propriétaires du château, percevaient un péage pour assurer la surveillance d’une route de transport des marchandises. Celles-ci transitaient par voie de terre dans les deux sens, dans la partie où la Dordogne n’est pas navigable, entre Saint-Capraise et le gué de Pontours.

Cette tour ronde, qui n’est pas construite en grand appareil à l’instar du donjon, est une construction défensive qui permet de surveiller cette route. Au XIVe siècle, le corps de logis est construit en équerre autour de cette tour sur ses faces est et sud. On aperçoit à son sommet l’échauguette de vigie, qui servait d’emplacement à la sentinelle.

Aujourd’hui, la tour ronde a essentiellement pour rôle de desservir les différents étages du château. A l’intérieur, un escalier à vis, dont seulement les trois premières marches sont d’origine, donne accès au premier étage du corps de logis. Tout en haut, l’étroit escalier de l’échauguette donne accès à l’ultime étage de la tour.

En regardant depuis l’ouverture du nord ouest de la pièce la plus haute de l’édifice, on aperçoit à environ trois kilomètres, le bourg de Clérans.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean Secret (1966). Châteaux, manoirs et gentilhommières du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite