Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Sarlat-la-Canéda > Vestiges des remparts de Sarlat-la-Canéda > Tour du Bourreau de Sarlat-la-Canéda

Tour du Bourreau de Sarlat-la-Canéda

Dominant la cité médiévale de sa silhouette massive, la tour du Bourreau est l’un des derniers vestiges des fortifications édifiées au Moyen Âge autour de Sarlat.

La tour est construite vers la fin du XVIe siècle, pendant les guerres de Religion, par les consuls de Sarlat. Ceux-ci profitent d’une accalmie, en 1579, pour renforcer les fortifications au sud-ouest de la ville.

La tour s’ouvre sur les vestiges des remparts du XIVe siècle conservés aux abords de l’actuel boulevard Voltaire. Elle s’élevait à l’origine jusqu’au chemin de ronde.

D’abord appelée tour Neuve, elle prend le nom de tour du Bourreau au XVIIe siècle, mais nul ne sait pour quelle raison.

Au XVIIIe siècle, le premier étage est occupé par l’exécuteur de la Haute Justice. Enfin, au XIXe siècle, la tour est partagée entre la ville et l’un des nobles de Sarlat, Monsieur de Cerval.

La tour du Bourreau de Sarlat est inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 1944.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(2006). Sarlat, ville d’Art et d’Histoire, Le guide, RIS, BibTeX.

Jean-Luc Aubardier (1998). Sarlat, RIS, BibTeX.


Partager cette visite