Accueil > Landes > Adour Chalosse > Tilh

Tilh

L’histoire de la commune de Tilh est antérieure à l’ère chrétienne. Aujourd’hui, l’ancienne maison féodale sous domination anglaise est un charmant petit village perché.

Commune très ancienne, Tilh est occupée dès la période préhistorique, comme l’atteste la découverte de silex, tessons, poteries et amphores au lieu-dit "Cap dou Yert".

Village perché, Tilh est au Moyen Âge une maison féodale très importante en Gascogne. Elle abrite alors un château appartenant à Édouard Ier d’Angleterre. Les Gramont sont les derniers seigneurs du lieu.

Tilh est aussi célèbre pour être la paroisse où, en 1600, saint Vincent-de-Paul est nommé curé. Alors âgé de vingt ans, le religieux ne vient finalement jamais pratiquer son sacerdoce à Tilh.

La commune connaît jusqu’à la fin du XIXe siècle une grande prospérité économique grâce à l’exploitation des vignobles et à la fabrication de tissus et de toiles vendus dans toutes les Landes.

Au XXe siècle, Tilh devient essentiellement agricole. Après avoir prôné la polyculture, elle se recentre aujourd’hui sur la culture du maïs et l’élevage laitier.


Commune

  • Nom des habitants : Tilhois, Tilhoises
  • Superficie : 2286 hectares
  • Population : 749 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    l’Arrigan

  • Origine du nom et description du blason :

    Les origines toponymiques de Tilh découlent probablement d’un nom de lieu gallo-romain (« Tillius ») et non du latin tilium (signifiant « tilleul »), explication pourtant récurrente.


Informations pratiques

Mairie de Tilh : 05.58.89.31.15

http://www.tilh.fr/

Office de tourisme de Habas : 05.58.98.04.56

Office de tourisme de Pouillon : 05.58.98.38.93


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (1995). Carte archéologique de la Gaule, Landes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite