Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Molières > Enceinte néolithique et maison forte de Sigoniac > Chapelle de Sigoniac > Tête de femme de la chapelle de Sigoniac

Tête de femme de la chapelle de Sigoniac

Dans les vestiges du rez-de-chaussée de la maison forte de Sigoniac, les fouilles archéologiques ont permis de mettre à jour une tête de femme sculptée datant très certainement de la période proto-chrétienne.

Cette imposante tête de femme sculptée appartenait vraisemblablement à une petite chapelle construite entre le VIIIe et Xe siècle, remplacée par une maison forte au XIIIe siècle. Ce lieu de culte, établi près de la source de Sigoniac, était dédié à la Vierge, comme la plupart des églises établies à proximité d’une source.


Patrimoine


Informations pratiques

Site néolithique de Sigoniac 24480 Molières, 05 53 27 25 11


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Richard Deschuytter, Sigoniac, site néolithique, celtique et médiéval, RIS, BibTeX.

Max Müller (2002). Mythologie comparée, RIS, BibTeX.

Luc Laporte et Charles-Tanguy Le Roux (2004). Bâtisseurs du néolithique, mégalithisme de la France de l’ouest, RIS, BibTeX.

Vencelslas Kruta (2000). Les celtes, histoire et dictionnaire, des origines à la romanisation et au christianisme, RIS, BibTeX.


Partager cette visite