Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Molières > Enceinte néolithique et maison forte de Sigoniac > Tête de cheval gravée de Sigoniac

Tête de cheval gravée de Sigoniac

Parmi les nombreuses gravures retrouvées sur le site de Sigoniac, on peut admirer la représentation d’un cheval qui semble liée à un culte antique.

Ce graffiti, ou plutôt cette gravure sur pierre qui représente un jeune cheval daterait vraisemblablement de la période gallo-romaine. Il est peut-être à mettre en lien avec les ossements d’un jeune cheval retrouvés dans le souterrain.

On peut alors établir l’hypothèse d’un culte à la déesse Epona sur le site de Sigoniac, très fréquent à l’époque gallo-romaine.


Patrimoine


Informations pratiques

Site néolithique de Sigoniac 24480 Molières, 05 53 27 25 11


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Richard Deschuytter, Sigoniac, site néolithique, celtique et médiéval, RIS, BibTeX.

Max Müller (2002). Mythologie comparée, RIS, BibTeX.

Luc Laporte et Charles-Tanguy Le Roux (2004). Bâtisseurs du néolithique, mégalithisme de la France de l’ouest, RIS, BibTeX.

Vencelslas Kruta (2000). Les celtes, histoire et dictionnaire, des origines à la romanisation et au christianisme, RIS, BibTeX.


Partager cette visite