Accueil > Lot-et-Garonne > Vallée du Lot > Temple-sur-Lot (Le)

Temple-sur-Lot (Le)

La présence d’hommes au Temple-sur-Lot est attestée depuis l’Antiquité, mais c’est l’installation d’une commanderie de Templiers qui lance le développement de la ville au XIIIe siècle. La ville s’agrandit au cours des siècles, devenant une place forte particulièrement bien dotée.

Plusieurs découvertes archéologiques attestent d’une occupation du site dès l’époque antique. Vers l’église de Saint-Gervais et au lieu-dit la Barthe sont mis au jour des restes de céramiques, et une monnaie romaine de Trajan est retrouvée dans un jardin du bourg.

La commanderie des Templiers, édifiée en 1260, a permis de développer un foyer de population. Au début du XIVe siècle, à la chute de l’ordre du Temple, les hospitaliers signent un traité de paréage avec les Anglais, traité assurant à chaque partie une égalité de droits sur la seigneurie. Vers 1320, un traité est signé pour l’édification d’une bastide qui ne sera jamais construite. Le Temple-sur-Lot reste un lieu de répit pour les pèlerins et les combattants, rôle habituel d’une commanderie hospitalière.

Vers 1500, un nouveau quartier défensif nommé « le Fort » est construit. Le tout est entouré de murailles dotées de douves et de tours de protection, formant une véritable forteresse avec la commanderie.

À la fin du XIXe siècle, un nouveau faubourg se met en place. Les maisons nobles que l’on y trouve attestent d’une certaine facilité financière à l’orée du XXe siècle.

Dans cette commune issue du regroupement des paroisses de Saint-Gervais, Saint-Caprais et Le Temple, il ne reste rien du village médiéval et les maisons du quartier du Fort sont toutes des reconstructions.


Commune

  • Superficie : 1691 hectares
  • Population : 969 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Lot

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de « Temple-sur-Lot » est donné au village en référence à la commanderie des templiers élevée sur ce site, au Moyen Âge et nommée Temple-du-Breuil.


Informations pratiques

Mairie de Le Temple-sur-Lot : 05.53.01.08.04

Site Internet de l’office de tourisme Intercommunal Lot et Tolzac :

http://www.blogger.com/profile/01009594327095175453


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

Jack Castets “Éditions Le Passage, 2000”, in Le Lot-et-Garonne en zig et en zag, RIS, BibTeX.

Jean Burias Sites du Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

Albert Dauzat, Charles Rostaing (1978). Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite