Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Gardonne > Temple de Gardonne

Temple de Gardonne

Une communauté protestante est établie à Gardonne depuis le XVIe siècle. Comme dans les communes voisines, elle subit les différents conflits religieux qui la privent de temple pendant presque deux siècles.

La montée de l’intolérance entraîne l’interdiction du culte protestant à Gardonne dès le 7 décembre 1682. La démolition du temple qui s’ensuit en 1683 précède de peu la révocation de l’Edit de Nantes de 1685.

Il faut attendre le XIXe siècle, pour qu’un nouveau temple soit bâti. Construit en 1844, il a besoin de réparations dès 1864, mais le Conseil municipal refuse de les prendre en charge. C’est seulement en 1873 que le Conseil se décide à financer une reconstruction du temple. A cette époque, la population de Gardonne compte 107 protestants sur 672 habitants. En 1886, la construction du nouveau temple est achevée et le pasteur peut y accueillir ses fidèles.

Le temple de Gardonne dépend aujourd’hui de l’Eglise Réformée du Bergeracois. Le culte a lieu à Gardonne chaque deuxième dimanche du mois.


Patrimoine


Informations pratiques

Mairie de Gardonne : 05.53.23.50.70.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Christophe Lafond (1997). Gardonne : histoire d’un village du Périgord des origines à nos jours, RIS, BibTeX.


Partager cette visite