Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Saint-Vincent-de-Connezac > Église Saint-Vincent > Tableau de l’église Saint-Vincent : La dispute du Saint Sacrement

Tableau de l’église Saint-Vincent : La dispute du Saint Sacrement

L’église Saint-Vincent de la commune de Saint-Vincent-de-Connezac abrite la copie d’une célèbre peinture italienne : La dispute du Saint Sacrement .

Ce tableau est une copie du début du XVIIe siècle d’une fresque de Raphaël dont elle reprend le programme iconographique. On y voit la Trinité qui est composée de Dieu le Père, du Christ, placé entre la Sainte Vierge et saint Jean-Baptiste, et de l’Esprit Saint, traditionnellement représenté par une colombe. À leur côté sont représentés les patriarches, les prophètes de l’Ancien Testament, les apôtres et les martyrs. On reconnaît ainsi saint Pierre, Adam, saint Jean l’Évangéliste, David, saint Étienne, Jérémie, Judas Maccabée, saint Laurent diacre, Moïse, saint Matthieu, saint Paul de Tarse, Abraham. Ils symbolisent tous l’Église triomphante.

Au pied de l’autel sont représentés les Pères de l’Église latine : saint Grégoire le Grand, saint Jérôme, saint Ambroise de Milan, saint Augustin d’Hippone, saint Thomas d’Aquin, saint Bonaventure, Innocent III et Sixte IV. Ils symbolisent l’Église militante. D’autre part, l’homme figuré en juge est le donateur. Ses armoiries peintes sur la toile ne permettent pas de l’identifier, mais il s’agit probablement d’un magistrat au parlement de Toulouse.

L’œuvre originale date de 1509. Elle est exposée au Vatican, dans la chambre de la signature.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Collectif (1967). Dictionnaire des églises de France. Tome 3 : Sud-Ouest, RIS, BibTeX.

Andréa Emiliani (2002). Raphaël, la chambre de la signature, RIS, BibTeX.


Partager cette visite