Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Sainte-Alvère > École de Sainte-Alvère > Stèle en hommage à Pierre Biratelle

Stèle en hommage à Pierre Biratelle

À la Libération, la commune de Sainte-Alvère se voit remettre officiellement la Croix de Guerre.

À la même époque est inaugurée la stèle présente dans l’école de Sainte-Alvère, en hommage à Pierre Biratelle, directeur de l’école, dénoncé le 18 décembre 1943, puis sauvagement torturé et déporté au camp de concentration de Buchenwald. Victime d’un terrible malentendu : il est pris par les nazis pour monsieur Larue, chef d’un groupe de résistants de la région.

Il meurt le 29 juin 1945, à Lyon, libre, mais sans avoir la force de rentrer chez lui.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Christine Chevallier (1991). Sainte-Alvère en Périgord, la seigneurie, le village, RIS, BibTeX.


Partager cette visite