Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Terrasson-Lavilledieu > Square de la rue Basse > Stèle commémorative du square de la rue Basse

Stèle commémorative du square de la rue Basse

Lors de la Seconde Guerre mondiale, Terrasson-Lavilledieu est un point stratégique, situé sur un axe essentiel, la Nationale 89. La ville est d’autant plus surveillée que la Résistance, est très active dans cette région frontière entre la Dordogne et la Corrèze.

Le 14 Mars 1944, après un combat entre le maquis et une patrouille nazie, l’occupant décide de marquer et d’effrayer la population en représailles. Une dizaine de civils Cublacois et Terrassonnais sont arrêtés et déportés.

Un peu plus tard, une colonne de répression allemande est envoyée dans le Terrassonnais, zone considérée comme un centre de résistance très actif. La Gestapo et l’Etat Major allemand s’installent et mettent la ville sous le coup d’un blocus. A partir du 30 Mars 1944, la division Brehmer se livre pendant quatre jours à des actions de répression cruelle. Peu de résistants parleront, beaucoup seront sommairement exécutés, parmi eux, Georges Lanoix, à qui cette stèle rend hommage.

Une partie de la ville sera également incendiée et détruite dont la mairie, la rue Margontier et les archives municipales.

Cette stèle rend hommage à Georges Lanoix, et à tous ses compagnons de résistance, tués lors de l’occupation de Terrasson-Lavilledieu par les Nazis. Mais cette stèle commémore plus largement ce douloureux mois de Mars 1944.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Terrasson et Vous, RIS, BibTeX.


Partager cette visite