Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Pressignac-Vicq > Stèle commémorative de Cancelade

Stèle commémorative de Cancelade

Aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale, une stèle commémorative est installée à la fontaine de Cancelade à Pressignac-Vicq, pour rendre hommage aux victimes fusillées par les Allemands le 21 juin 1844.

En 1944, les résistants du sud-ouest de la France reçoivent l’ordre des Alliés de semer l’insécurité auprès des allemands et de les aider à préparer le débarquement, notamment d’être capables de recevoir des renforts par l’aéroport de Bergerac.

Le 21 juin 1944, la onzième Panzer-division allemande massacre vingt-deux résistants de Sud Dordogne et civils à Mouleydier et détruit le village. Échappés de la tuerie, sept des partisans qui se désaltèrent à la fontaine de Cancelade sont surpris et fusillés par une colonne allemande. Après la guerre, une stèle en marbre est érigée à cet endroit pour rendre hommage aux victimes.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Guy Penaud (1985). Histoire de la résistance en Périgord, RIS, BibTeX.

Jean-Marie Philippo (1992). Les combats de Mouleydier et de Pressignac, dans le contexte de juin 1944, RIS, BibTeX.


Partager cette visite