Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Saint-Amand-de-Belvès > Église Saint-Amand > Statue de saint Antoine de Padoue

Statue de saint Antoine de Padoue

L’église de Saint-Amand-de-Belvès possède deux statues polychromes, une représentant Notre Dame de Lourdes et une autre saint Antoine de Padoue.

Saint Antoine de Padoue est représenté debout, dans son traditionnel habit de moine. Il tient dans sa main droite un livre ouvert et de la gauche soutient l’enfant Jésus, qu’il regarde avec tendresse. Des fleurs de lis sont tenues par la main de l’enfant ; elles symbolisent la pureté et la chasteté.

Antoine de Padoue est le saint le plus représenté dans les églises françaises. Il est un des docteurs de l’Église. Un docteur de l’Église est, dans la religion catholique romaine, un théologien ou un religieux dont l’enseignement a servi la religion de façon exceptionnelle et dont la vie est considérée comme exemplaire en regard des exigences de ladite religion. Né en 1195 à Lisbonne, Antoine de Padoue entre chez les Franciscains après avoir été chanoine de Coimbra. Il combat l’hérésie cathare dans le nord de l’Italie et le sud de la France en suivant une hygiène de vie très stricte. Il est à l’origine de nombreux miracles. Retiré à Padoue, il y meurt en 1231, à l’âge de 35 ans. Il est canonisé seulement onze mois après sa mort. On fait traditionnellement appel à lui pour retrouver un objet perdu.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Bernard Des Graviers et Thierry Jacomet (2003). Reconnaître les saints : symboles et attributs, RIS, BibTeX.


Partager cette visite