Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Chancelade > Église abbatiale de Chancelade > Stalles et lambris de l’église abbatiale de Chancelade

Stalles et lambris de l’église abbatiale de Chancelade

Les stalles et de l’église abbatiale de Chancelade ont bien entendu une fonction religieuse. Cependant, accompagnées des lambris, elles représentent également un fabuleux témoignage du savoir-faire des ébénistes du Moyen Âge.

Le lambris devient à la mode aux XVIIe et XVIIIe siècles, remplaçant les tapisseries qui habillaient jusqu’alors les murs nus des églises. Avant le XVIIe siècle, on trouve déjà des prémices de ce type de décoration dans les lieux d’habitation au travers de portes et de murs panneautés de façon rythmique.

L’église abbatiale de Chancelade abrite ainsi des stalles du XVIIe siècle et des panneaux de bois qui illustrent cette mode. Les stalles sont situées à l’ouest et sont formées de deux rangs comprenant au total 32 stalles. Elles forment un retour arrondi dans cette partie de l’église. Les parcloses (enceintes qui renferment les sièges) sont moulurées et les miséricordes (petites saillies situées sous la stalle) sont sculptées. Les décors de ces stalles représentent notamment des palmettes, des masques et des coquilles.

Par ailleurs, les lambris de demi-revêtement du fond datent du XVIIIe siècle, elles sont composées de huit panneaux de bois. Ils sont encadrés de moulures de l’époque transitoire entre Louis XV et Louis XVI. Enfin, sur la gauche, la jouée forme un aileron sculpté et ajouré du style Louis XV.

Ces stalles et panneaux de bois de l’église abbatiale de Chancelade permettent aujourd’hui de voir un type de décoration habituellement inaccessible, car située dans des propriétés privées.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean Secret (1981). Meubles du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite