Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Ribérac > Souterrains de Ribérac

Souterrains de Ribérac

La commune de Ribérac conserve de nombreux souterrains qui attestent d’une occupation ancienne. Il s’agit de l’une des plus fortes concentrations en souterrains du territoire français.

Les souterrains se divisent en trois groupes : ceux de l’ancienne paroisse Saint-Martial, ceux du sud-ouest de Ribérac et ceux de l’ancienne ville. Ceux de l’ancienne paroisse Saint-Martial sont au nombre de quatre : celui des Ormes construit sous l’ancien château, celui de la petite Clavelie, celui de la Vergne et enfin celui des Français.

On compte cinq souterrains à la Ferrière (sud-ouest de Ribérac) : celui de Leclerc, celui de Gayet, de la Gaudinie, du Prunier et du repaire de la Ferrière.

Enfin, la vieille ville comporte trois cluzeaux, celui du château, celui du cimetière et celui de l’église.

Ces souterrains ont livré de nombreuses informations. Les silos et les salles communicantes qu’ils contiennent laissent envisager la possibilité de lieux de stockage de marchandises ou de réserves à nourriture. Ils ont également pu servir de refuge à l’époque préhistorique.

Ces souterrains sont découverts et fouillés en plusieurs étapes. Ils témoignent de l’importance archéologique de la région.


Patrimoine


Informations pratiques

Les souterrains ne se visitent pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Serge Avrilleau (1996). Cluzeaux et souterrains du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite