Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Saint-Victor > Souterrain des Combes

Souterrain des Combes

En 1938, près du village des Combes, sur la commune de Saint-Victor, un souterrain est mis à jour lors de travaux de défrichements.

Dans le Ribéracois, dénommés aussi cluzeaux, les souterrains sont très fréquents. Leurs découvertes, souvent fortuites, s’échelonnent au cours des siècles.

Le souterrain des Combes, pourtant seule occurrence connue sur la commune de Saint-Victor, peut être comparé à d’autres, répertoriés comme cluzeau : son plan à deux chambres souterraines avec galerie d’accès et cheminée de prise d’air est en effet typique.

Son occupation est attestée par une niche utilisée pour l’éclairage. À cause du sous-sol en crétacé campanien, impropre à la formation de cavités naturelles, le creusement du souterrain des Combes ne peut être qu’artificiel et intentionnel.

Il est aujourd’hui partiellement comblé.


Patrimoine


Informations pratiques

Les souterrains ne se visitent pas


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Serge Avrilleau (1996). Cluzeaux et souterrains du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite