Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Celles > Souterrain de Chemisac

Souterrain de Chemisac

Non loin du souterrain de la croix de Bauby, sur la commune de Celles, au lieu-dit Chemisac, un réseau serré de galeries desservant des salles souterraines est appelé souterrain de Chemisac ou encore « les Caches de Chemisac ».

Le développement total de la galerie principale atteint 26 mètres. Elle dessert des salles de formes et de tailles diverses, oblongues, rectangulaires, et plusieurs élargissements aménagés, avec des niches ayant pu servir pour l’éclairage.

Dans le souterrain de Chemisac, un élément rare intrigue : il s’agit d’une cavité sphérique de 1 mètre de diamètre environ, creusée dans une paroi et qui ne peut être atteinte que par un goulot étroit de 0,45 mètre de diamètre. Le tout se situe à 1 mètre au-dessus du sol du couloir.

Il existe en France quelques autres exemplaires de ces fosses ou salles suspendues et leur interprétation reste délicate : silo ou passage initiatique ?

Ce souterrain est connu des habitants du lieu. C’est donc sur leurs indications et sous leur conduite à travers les taillis que les fouilles ont pu être entreprises. Un autre souterrain à 500 mètres de celui-ci est également connu de la population et est répertorié comme Chemisac-2.


Patrimoine


Informations pratiques

Le souterrain ne se visite pas


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Serge Avrilleau (1996). Cluzeaux et souterrains du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite