Accueil > Landes > Adour Chalosse > Souprosse

Souprosse

L’homme de Neandertal peuplait la région de Souprosse pendant l’époque glaciaire. Les trouvailles de Mr. Roux, souprossais prouvent la présence de l’homme du Paléolithique (-1,8 millions d’années dans la région) au Néolithique. Pour cette dernière période, des mises à jour de haches polies indiquent que le site a été habité au Néolithique.

Plus tard les hommes de l’âge du bronze nous ont laissé une magnifique hache à talon et anneau.

En 56 avant J.C. les Romains commandés par le fils Crassu et forte de cinq à sept mille légionnaires mettent en déroute les Aquitains et leurs vingt cinq milles fantassins. Cette bataille a de fortes chances de s’être déroulée sur le territoire de la commune, à l’est du quartier de Saint Etienne.

Depuis le XIe siècle une partie du territoire de Souprosse appartient à l’abbé commandataire de l’abbaye de Saint Sever (96ha soit 2,24% de la commune lors de la vente des biens nationaux) et à ce titre est seigneur de Souprosse. Les abbés successifs et les moines ont l’habitude de séjourner à Souprosse dans la maison abbatiale qui était située en face de l’église actuelle, au sud de la route.

Rappelons le souvenir de l’un d’eux : le père Anselme (Antoine) abbé de Saint Sever de 1724 à 1737, mort à Souprosse. Prédicateur hors pair (il faut le retenir quatre ou cinq ans à l’avance), il prêche à la cour de Lois XIV et crée à Souprosse un hôpital (à l’emplacement actuel du magasin « Tout pour la Gastronomie »), dote la porte ouest du village d’une cloche et fait partie de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres.

Auparavant, sous la Fronde en 1653 les armées royales commandées par d’Aubeterre et de Poyane et celle des Princes avec à sa tête le colonel Balthazar s’affrontent souvent sur le territoire de la commune de Souprosse laissant la population dans le dénuement le plus complet.

Constituée en baronnie jusqu’au XVIIIe siècle, Souprosse abrite alors plusieurs caveries, domaines les plus importants après les baronnies : Saint-Gresse, Mugriet, Saint-Genès et Artiguebaude. Durant la Révolution, plusieurs épisodes agités sont relatés, notamment la révolte des paysans contre un collecteur des deniers royaux.

Les châteaux de Saint-Gresse et de Mugriet existent toujours aujourd’hui. Souprosse compte également trois églises, ce qui s’explique par le fait qu’elle est formée de la réunion de trois quartiers : Saint-Pierre-Pescate, Saint-Étienne et Goudosse.
foires. Ainsi, la foire aux ânes, qui se tient au début du XIXe siècle, réunit des vendeurs landais, basques et espagnols ; à l’époque, l’ânon est considéré comme un met de choix.

Avec l’enrésinement des Landes à partir du milieu du XIXe siècle, Souprosse se consacre à l’exploitation des pins. Mais la commune est depuis longtemps et demeure, le pays du « gras ». La majorité du maïs produit et récolté est d’ailleurs auto-consommé par les canards.

En 1972, Souprosse est la première ville landaise à s’équiper d’un réseau d’irrigation communale. Elle est ainsi en mesure de répondre aux besoins en eau des cultures.


Commune

  • Nom des habitants : Souprossais, Souprossaises
  • Superficie : 4256 hectares
  • Population : 1068 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    l’Adour

  • Origine du nom et description du blason :

    Les origines toponymiques de Souprosse, probablement aquitano-romanes, demeurent particulièrement obscures.


Informations pratiques

Mairie de Souprosse : 05.58.44.23.97

Office de tourisme de Tartas : 05.58.73.39.98


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

A.D.L. 2MI6/R54, h111, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (1995). Carte archéologique de la Gaule, Landes, RIS, BibTeX.

, RIS, BibTeX.

Etude de B. Bareyt vérifiée par Mr. Merlet du Centre de Recherche Archéologique sur les Landes et Mr. Cahuzac maître de recherche à l’université de Bordeaux, RIS, BibTeX.

Archéologie des Pyrénées occidentales et des Landes tome 2, 2008, p.129-138, RIS, BibTeX.

Larroque D.1971 La vente des biens nationaux dans le district de Tartas A.D.L. PT4°, RIS, BibTeX.

Biographie universelle et ancienne, RIS, BibTeX.

Jean Balthazar Histoire de la guerre de Guyenne A.D.L.8°113, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite