Accueil > Landes > Adour Chalosse > Sorbets

Sorbets

Sorbets est une petite commune située à mi-chemin entre Mont-de-Marsan et Pau, dont le territoire est peuplé depuis l’époque préhistorique.

Un tumulus à tour datant de l’époque Hallstatt (du VIIIe eu Ve siècle avant J.-C.) est en effet retrouvé sur le sol de la commune. Mentionné pour la première fois en 1273, Sorbets fait alors partie du bailliage de Geaune (le bailliage est une entité territoriale). Au XVIIe siècle, Sorbets appartient au marquisat de Geaune, seigneurie située à la frontière de la Gascogne et du Béarn.

L’église du village date de 1893 et a été restaurée en 1976-1977. Sa chaire en pierre fut détruite par la foudre qui causa un incendie qui ravagea l’église en 1976.

Sorbets compte deux sources réputées miraculeuses : celle de Saint Louis, pour les rhumatismes et la "Hont deus Tauziàs" pour les intestins. La commune est également appréciée pour son beau panorama et ses sentiers de randonnées.


Commune

  • Superficie : 1188 hectares
  • Population : 170 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune dérive du latin sorbus et signifie le « lieu où abondent les sorbiers » (petit arbre de la famille des rosacées).


Informations pratiques

Mairie de Sorbets : 05.58.44.50.96

OFFICE DE TOURISME TURSAN : 05 58 44 42 00


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et Bas-Adour, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Château de Lartigue

    C’est Marie de Candale qui apporte en 1674 Sorbets en dot à Pierre de Lartigue. Pierre Lartigue, né en 1752 est le dernier seigneur de Sorbets. (...)

    Landes - Sorbets
  • Eglise de Bidache

    L’église paroissiale de Sorbets est édifiée en 1893.
    Elle se caractérise à l’époque par sa chaire soigneusement taillée dans de la pierre de Bidache (...)

    Landes - Sorbets
  • Monument aux morts

    La Première Guerre mondiale toucha durement les Landes qui déplorent alors 11 000 soldats disparus. À Sorbets, comme dans toutes les villes et (...)

    Landes - Sorbets

Partager cette visite