Accueil > Landes > Landes océanes > Soorts-Hossegor

Soorts-Hossegor

Soorts-Hossegor, principalement connu sous le nom d’Hossegor, est une des stations balnéaires les plus emblématiques de la côte Atlantique. Entraînée par l’essor des loisirs balnéaires au début du XXe siècle, la petite commune agricole devient un haut lieu du tourisme, fréquenté par un public familial et sportif, mais aussi par de nombreux artistes et intellectuels.

Le nom moderne de Soorts apparaît au XIe siècle. Cependant le site semble habité dès l’Antiquité, comme le prouvent deux vases gallo-romains retrouvés à la fin du XIXe siècle dans le quartier d’Hossegor.

Tout au long de son histoire, Soorts reste un village traditionnel landais, principalement habité par des agriculteurs et des résiniers. Son économie ne connaît pas de changement majeur jusqu’au XXe siècle, et dans les années 1900, la population avoisine à peine les 400 habitants.

À l’orée du siècle, ce paysage tranquille est bouleversé par le spectaculaire essor d’Hossegor. Ce n’est jusque là qu’un quartier de la commune, un lieu-dit, qui devient en quelques années l’une des plus importantes stations balnéaires de la côte Atlantique. Le 1er avril 1913, un changement de nom prend acte de cette métamorphose : la commune est désormais baptisée Soorts-Hossegor.

Sa situation géographique entre océan et forêt de pins lui offre un climat privilégié, stable et doux. La commune est officiellement classée comme station balnéaire et climatique en 1930.

Hossegor devient à la veille de la Grande guerre un lieu de villégiature mondaine, fréquenté par un groupe d’écrivains et d’artistes renommés. Cette tradition artistique se poursuit après guerre.

La démographie de la commune et sa situation administrative sont aujourd’hui inversées et Soorts occupe la deuxième place dans la hiérarchie de la commune. Essentiellement rural, il se dynamise par l’implantation de petites entreprises et reste le siège des bâtiments municipaux.


Commune

  • Nom des habitants : Hossegoriens, Hossegoriennes
  • Superficie : 1451 hectares
  • Population : 3680 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Bourret et le Boudigau

  • Origine du nom et description du blason :

    L’origine de Soorts pourrait venir du gascon sourde , la « source jaillissante ». L’une des nombreuses hypothèses relatives à la signification du nom d’Hossegor fait tenir son nom de l’association de -ossa , « l’eau » et de - gorr , « rouge », soit l’eau rouge, c’est-à-dire sèche. Ainsi Hossegor pourrait vouloir dire commune construite sur un ancien marais asséché. La devise du blason d’Hossegor est : « M’as abisat, qu’es tu gahat », soit « tu m’as vu, tu es pris ».


Informations pratiques


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Bénédicte Boyrie-Fénié (1995). Carte archéologique de la Gaule, Landes, RIS, BibTeX.

Gérard Maignan (1997). Hossegor d’un siècle à l’autre, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

M. de la Torre (1990). Landes : le guide complet de ses 331 communes, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.

Gérard Maignan (2001). Autrefois Hossegor, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite