Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Simacourbe

Simacourbe

Le village de Simacourbe situé dans les confins du Vic-Bilh et traversé par le Léez, a conservé son riche patrimoine monumental remontant parfois jusqu’à la Préhistoire.

L’histoire de Simacourbe remonte à l’époque protohistorique. La découverte de plusieurs tumuli sur le territoire indique en effet une occupation humaine très précoce, et certainement continue, puisque les vestiges d’une villa gallo-romaine ont également été mis au jour.

Au Moyen Âge, Simacourbe est un bourg important avec quarante foyers recensés en 1385. À cette époque, il est d’ailleurs signalé comme castelnau, comme en témoignent une motte quadrangulaire et un fossé au lieu-dit Moncaubet.

Le village possède également une abbaye laïque, qui donne droit d’entrée à son seigneur aux États de Béarn. Le bourg ne cesse de se développer au fil des siècles pour devenir au XVIIIe siècle le centre d’un archiprêtré regroupant vingt-quatre paroisses.

Propriété des Gassion puis du seigneur de Barinque et d’Escurès, l’abbaye laïque apparaît comme l’ancien siège du château de Parage, dans lequel est installée aujourd’hui l’école municipale. Hormis cette demeure noble bien conservée, Simacourbe garde une église romane des XIe et XIIe siècles inscrite aux Monuments Historiques.


Commune

  • Nom des habitants : Simacourbais, Simacourbaises
  • Superficie : 1108 hectares
  • Population : 342 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Lèes, le Grand-Lèes

  • Origine du nom et description du blason :

    L’étymologie de Simacourbe renvoie à sa situation géographique en bordure d’un plateau entre le Lèes et le Grand-Lèes : du latin cyma curva , soit « la cime sinueuse, courbée ».


Informations pratiques

Mairie de Simacourbe : 05.59.68.50.62

Office de tourisme de Lembeye : 05.59.68.28.78

http://www.tourisme-vicbilh.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.

Georges Fabre (1994). Carte archéologique de la Gaule, Pyrénées-Atlantiques, RIS, BibTeX.

(1990). Les Cahiers du Vic-Bilh, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Château de Parage

    Le château dit de Parage est construit au XVIIIe siècle à l’emplacement de l’ancienne abbaye laïque de Simacourbe, signalée dès le XVIe siècle.
    Ce (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Simacourbe
  • Chrisme de l’église Saint-Pierre

    Le portail de l’église Saint-Pierre de Simacourbe possède un remarquable tympan roman surmonté d’un chrisme.
    Le chrisme est placé à l’envers (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Simacourbe
  • Église Saint-Pierre

    Malgré de nombreux remaniements au cours des siècles, l’église paroissiale Saint-Pierre, construite aux XIe et XIIe siècles, conserve plusieurs (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Simacourbe
  • Jean Lafourcade-Camarau

    Enfant prodige de Simacourbe, Jean-Lafourcade-Camarau a fait fortune dans l’immobilier avant de devenir maire de la commune.
    Né en 1818, il quitte (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Simacourbe
  • Monument aux morts de Simacourbe

    Le monument aux morts de Simacourbe est décoré des symboles patriotiques traditionnels : la Croix de guerre, la palme et le drapeau français. (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Simacourbe

Partager cette visite