Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Sévignacq-Meyracq

Sévignacq-Meyracq

Situé en altitude sur un ancien glacier, le village de Sévignacq-Meyracq domine le bassin d’Arudy et la vallée du gave d’Ossau, en contrebas. Ses belles demeures béarnaises forment un cadre splendide au sein duquel se distingue un château de facture Renaissance, étroitement imbriqué avec l’église.

La commune de Sévignacq-Meyracq possède une origine gallo-romaine et sa villa-mère, érigée sur un castera, était la propriété des Romains Sabinius et Marius. En 1270, Sevignag est cité et apparaît ensuite sous le nom de Savinhacum puis Sébinhac, en 1385, date à laquelle le bourg compte 29 foyers ; à cette époque, on recensait 6 foyers à Meyrac.

Les deux villages sont très tôt réunis, puisque dès 1414 ils sont mentionnés en une seule et même formule. Mais, c’est en 1866 seulement que la commune de Sévignacq s’adjoint le nom de Meyracq. Les villages sont constitués autour d’abbayes laïques et seigneuries qui changent souvent de propriétaires à l’époque moderne.

Le château du XVIIe siècle, formant un ensemble étroitement imbriqué avec l’église Saint-Pierre, offre un exemple de ce qu’était une abbaye laïque. Il est édifié au flanc d’une butte ceinturée d’un rempart. Le château et l’église occupent sans doute l’emplacement d’un ancien castera qui avait pour vocation de surveiller la basse vallée d’Ossau.

Outre ses nombreux artisans, ce bourg peut compter pour animer sa vie économique sur ses carrières (gypse, marbre, pierre de taille), ainsi que sur ses moulins et fours à chaux.

La commune de Sévignacq-Meyracq voit la visite de Nathalie, ex-reine de Serbie née en 1859, qui, séduite par le site, choisit cette abbaye laïque, dite château d’Étigny, comme demeure.


Commune

  • Nom des habitants : Sévignacquais, Sévignacquaises
  • Superficie : 1481 hectares
  • Population : 535 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune Sévignacq dérive certainement du nom d’homme latin Sabinius suivi du suffixe gallo-romain - acum et signifie « le domaine de Sabinius ». Le toponyme de Meyracq dérive probablement du nom d’homme latin Macer suivi du même suffixe gallo-romain - acum et désigne « le domaine de Macer ».


Informations pratiques

Mairie de Sévignacq-Meyracq : 05 59 05 63 40

Office de Tourisme d’Arudy : 05 59 05 77 11


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Bains de secours de Sévignacq-Meyracq

    Comme de nombreux bourgs béarnais, Sévignacq-Meyracq possède sa source thermale et son établissement associé, ici les "Bains de secours". Celui-ci (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Sévignacq-Meyracq
  • Église Saint-Pierre

    L’église Saint-Pierre de Sévignacq-Meyracq s’inscrit dans l’ancienne abbaye laïque du village, d’où sa position enchevêtrée avec le château d’Étigny. (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Sévignacq-Meyracq
  • Église Saint-Saturnin

    En contrebas de Sévignacq-Meyracq, installée dans la pente, l’ancienne église Saint-Saturnin arbore une architecture modeste, conforme à sa position (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Sévignacq-Meyracq
  • Monument aux morts de Sévignacq- Meyracq

    Après la Première Guerre mondiale, la commune de Sévignacq-Meyracq fait édifier, comme de nombreuses communes françaises, un monument commémorant le (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Sévignacq-Meyracq
  • Stèle commémorative de la Seconde Guerre mondiale

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’Aquitaine s’illustre dans les mouvements de Résistance contre l’occupation nazie. À Sévignacq-Meyrac, une stèle (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Sévignacq-Meyracq

Partager cette visite