Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Razac-d’Eymet > Séchoir à tabac de Genillac

Séchoir à tabac de Genillac

Au lieu-dit Genillac, nous trouvons un séchoir à tabac. Il a sans doute été construit entre la fin du XIXe et les années 1950, quand on avait besoin de sécher les pieds de tabac « brun » à l’air libre, avant l’hiver.

Grand bâtiment construit en bois, ce séchoir à tabac est assez haut. Une poulie montée sur une sorte de poutre de bois permettait d’accrocher à un réseau de fils de fer parallèles tendus sous la toiture, dans le sens de la longueur, quatre à cinq pieds de tabac encordés bout à bout, cime vers le bas.

Un système de volets latéraux allant jusqu’à la base de la toiture régulait l’aération en fonction du temps, car le tabac doit sécher en gardant un certain degré d’humidité pour rester souple sans moisir.

La couleur teintée de noir du séchoir de Genillac s’explique par le goudron dont le bois est enduit, pour le protéger des intempéries.



Informations pratiques

Ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine

Partager cette visite