Accueil > Landes > Adour Chalosse > Saugnac-et-Cambran

Saugnac-et-Cambran

Formée au XIXe siècle de la réunion de deux villages et d’un quartier, la commune de Saugnac-et-Cambran est à cette époque reconnue pour ses poteries.

À la fin du XIXe siècle, on fait la découverte d’une douzaine de tumuli d’origine préhistorique sur le site de Saugnac-et-Cambran (quartier d’Arzet et Oro), qui révèlent des pièces d’outillages de cette époque. L’endroit est ainsi habité depuis des temps très anciens. L’occupation se poursuit avec l’arrivée des Romains, qui établissent un camp au Poutéou dans la quartier Cambran.

Par la suite, les lieux sont mentionnés au XIVe siècle comme faisant partie de la seigneurie d’Oro et appartenant à la famille de Borda. C’est de cette famille qu’est issu le savant Jean-Charles de Borda, né à Dax en 1733.

La commune est formée de la réunion de deux villages distincts, Saugnac et Cambran. Au XVIIIe siècle, l’abbé Domec publie un document qu’il nomme « Les Statuts de la Communauté de Saugnac et d’Arzet », écrit d’après un parchemin remontant au XVIe siècle. Ce recueil est publié en 1771 par Roger Leclerc, imprimeur à Dax. Le 9 juin 1824, on adjoint à Saugnac-lès-Dax la commune de Cambran, ainsi que le quartier d’Arzet, par ordonnance royale.

L’artisanat potier tient un rôle important. Jusqu’au milieu du XXe siècle, on trouve à Saugnac-et-Cambran des fours à poterie, qui en font d’ailleurs sa renommée. On y façonne des cruches et ustensiles utiles à la vie de tous les jours. Jean-Baptiste Mothes, dernier potier de Saugnac-et-Cambran, meurt en 1945. Il est issu d’une famille qui exerce la poterie depuis 500 ans.

La proximité de la commune avec la ville de Dax entraîne un important accroissement de sa population : celle-ci double pratiquement entre la moitié du XIXe siècle et la fin du XXe siècle.

Aujourd’hui, la commune de Saugnac-et-Cambran continue de développer ses activités, particulièrement durant l’été. Des espaces verts sont aménagés, ainsi que des sentiers pédestres.


Commune

  • Nom des habitants : Saugnacais, Saugnacaises
  • Superficie : 1275 hectares
  • Population : 1606 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Luy de France


Informations pratiques

Mairie de Saugnac-et-Cambran : 05.58.97.86.38

mairie-saugnac-cambran@wanadoo.fr

Office de tourisme de Mont-de-Marsan : 05.58.05.87.37

Office du tourisme de Dax : 05 53 56 86 86


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début de XXe siècle, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Clocher de l’église Saint-Pierre

    L’église Saint-Pierre du XIIIe siècle de Saugnac-et-Cambran est coiffée d’un joli clocher en forme de casque.
    Le clocher carré de l’église (...)

    Landes - Saugnac-et-Cambran
  • Église Saint-Pierre

    Lors de la Révolution, le curé de Saugnac-et-Cambran et sa domestique ne reculent devant rien pour sauver leur adorable église Saint-Pierre et les (...)

    Landes - Saugnac-et-Cambran
  • Mairie de Saugnac-et-Cambran

    A Saugnac-et-Cambran, les services municipaux sont installés dans une ancienne maison du milieu du XVIIIe siècle.
    Cette magnifique bâtisse, située (...)

    Landes - Saugnac-et-Cambran
  • Monument aux morts de Saugnac-et-Cambran

    Le monument aux morts de Saugnac-et-Cambran célèbre la mémoire des soldats de la commune disparus pendant la Première Guerre mondiale.
    C’est le 13 (...)

    Landes - Saugnac-et-Cambran

Partager cette visite