Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Sarliac-sur-l’Isle

Sarliac-sur-l’Isle

La commune de Sarliac-sur-l’Isle a un passé mouvementé en raison des différents troubles qui sévissent en Aquitaine du XIVe siècle au XIXe siècle. Pourtant, cela ne l’empâche pas de se développer et de nombreuses demeures nobles sont même construites sur son territoire.

Le village de Sarliac-sur-l’Isle est situé à quelques kilomètres au nord-est de Périgueux, sur les rives de l’Isle. L’implantation précoce d’une population sur son territoire est attestée par la découverte de traces d’occupation préhistorique dans la grotte de Combes Saunières.

Le territoire est ensuite habité à l’époque gallo-romaine. L’habitat préhistorique de Combes Saunières est aujourd’hui devenu une zone de fouilles archéologiques, propriété de l’Etat et des Monuments Historiques.

L’église de la commune est construite à l’époque romane et le village se développe à cette époque. À la même époque, le mariage d’Aliénor d’Aquitaine et d’Henri II Plantagenêt d’Angleterre, en 1154, est l’une des causes de la future guerre de Cent Ans. Les conflits entre les troupes anglaises et françaises commencent en 1337 et se terminent en 1453, à Castillon, avec la victoire française. Les habitants de Sarliac-sur-l’Isle sont victimes de ces affrontements. En effet, en plus des soldats anglais, des petits groupes isolés profitent de la situation pour attaquer les paysans et piller leurs biens. Certainement suite à des dommages liés à ces conflits, la nef de l’église est reconstruite au XVe siècle. C’est également à cette période que le manoir de Grézignac est édifié.

Un siècle plus tard, les guerres de Religion débutent avec la bataille de Vergt en 1562. Les catholiques et les protestants combattent pendant plus de six ans, faisant de nombreuses victimes parmi les paysans. Malgré ce climat de peur, le château de la Bonnetie est bâti et abrite les forges de Sarliac-sur-l’Isle. Néanmoins, la misère engendrée par les guerres de Religion et la création de nouvelles taxes féodales poussent les paysans à se rebeller à la fin du XVIe siècle ; c’est la révolte des Croquants. L’insurrection se poursuit jusqu’au XIXe siècle.

Par ailleurs, l’exploitation de mines de fer permet à la commune de se développer. De plus, sa proximité avec Périgueux attire de nouveaux habitants.

De nos jours, Sarliac-sur-l’Isle est devenu une zone péri-urbaine près de l’agglomération de Périgueux.


Commune

  • Nom des habitants : Sarliacois, Sarliacoises
  • Superficie : 957 hectares
  • Population : 1047 habitants
  • Cours d'eau :

    L’Isle

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de Sarliac provient du nom d’une personne gallo-romane, Caerellius , auquel on a ajouté le suffixe - acum . On trouve la mention de la commune dans des écrits mentionnant l’église ; Sanctus Petrus de Sarlhac . En 1550 on trouve le nom de Sarlhiac. L’orthographe actuelle est due à une évolution de la prononciation. L’Isle est ajouté au début du XXe siècle.


Informations pratiques

Mairie de Sarliac-sur-l’Isle : 05.53.07.82.32

Office de tourisme de Périgueux : 05.53.53.10.63

http://www.tourisme-perigueux.fr/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

Marc Blancpain (1984). Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite