Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Sare

Sare

Village du Labourd frontalier de la Navarre espagnole, Sare est occupé dès le Paléolithique supérieur comme en atteste la présence de plusieurs grottes préhistoriques, notamment celle de Lezea.

Située sur une ancienne voie de communication permettant de se rendre à Vera de Bidasoa en Espagne, Sare se développe durant le Moyen Âge en devenant un point de passage important pour les pèlerins arpentant l’un des chemins menant à Saint-Jacques-de-Compostelle. En outre, le village se trouve au cœur d’un territoire qui est alors considéré comme le royaume de la contrebande - d’où le nom de Garrazko Lana (travail de nuit) donné à la région.

Enclave française s’enfonçant dans la Navarre espagnole, Sare est récompensée pour sa fidélité envers le Royaume de France à la fin du XVIIIe siècle et se voit remettre des armoiries par Louis XIV.

Par ailleurs, un épisode se déroulant durant la Terreur est particulièrement dramatique pour les Saratars. En effet, en 1794, une partie de la population est arrêtée par le Comité de Salut Public, puis internée durant huit mois en représailles à la désertion d’un groupe de jeunes gens d’Itxassou. Cette « mesure de sécurité » est alors appliquée à plusieurs communes environnantes et constitue une tragédie marquante de l’Histoire locale.

Village à vocation essentiellement agricole, Sare s’appuie également sur la pêche à la morue et à la baleine durant les XVIIe et XVIIIe siècles, et sur l’exploitation d’une mine de fer jusqu’au XIXe siècle.

Riche de nombreux édifices religieux, Sare est très fréquentée lors des processions solennelles qui se déroulent chaque année jusqu’à la deuxième moitié du XXe siècle.

Équipée depuis 1924 d’un petit train à crémaillères permettant d’accéder au sommet de la Rhune, la commune est aujourd’hui un site très prisé des touristes.

Sare possède le label des « plus beaux villages de France » grâce à son patrimoine préservé dont de nombreuses maisons basques typiques.


Commune

  • Nom des habitants : Saratar
  • Superficie : 5134 hectares
  • Population : 2184 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Tontoloko erreka, l’Uzkaingo erreka, l’Arrayoko erreka, le Galardiko erreka et le Lizuniako erreka.

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de Sare découle probablement de la romanisation du basque xara qui signifie « taillis, bosquet ».


Informations pratiques

Mairie de Sare : 05.59.54.20.28

Office de tourisme de Sare : 05.59.54.20.14

Site Internet : www.sare.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Baptiste Orpustan (2006). Nouvelle Toponymie basque, RIS, BibTeX.

Jacques Antz (2005). Autrefois Sare, RIS, BibTeX.

Manex Goyhenetche (1995). Le Guide du Pays Basque, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite