Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Châtres > Sarcophages de l’abbaye

Sarcophages de l’abbaye

À la fin du XIXe siècle, des sarcophages sont découverts dans une propriété privée de Châtres. Ces deux tombeaux dateraient de la haute Antiquité.

C’est en 1893 que des fouilles conduites dans une propriété privée de Châtres permettent de mettre à jour deux sarcophages fermés par un couvercle. Ils se présentent sous la forme d’une auge monolithe à dimensions humaines. Dans le milieu, un trou circulaire est destiné à laisser écouler le liquide provenant de la décomposition du corps.

Le couvercle est orné d’une guirlande de feuillage. La feuille symbolise la dimension cyclique de la vie, sa régénération ou son renouvellement. Sa présence ici est donc loin d’être anodine et se réfère à des croyances chrétiennes bien connues au Moyen Âge. Ces tombeaux ont donc dû être réutilisés à cette époque et devaient abriter les corps de personnages illustres.

Les deux dépouilles abritées par ses sarcophages sont aujourd’hui transférées au cimetière Saint-Nicolas de Châtres.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1905)., RIS, BibTeX.

“Thésaurus des objets du culte catholique”, RIS, BibTeX.

Pierre Pommarède (2002). Le Périgord des églises et des chapelles oubliées, RIS, BibTeX.

Quinones (1995). Symboles végétaux, la flore sculptée dans l ?fart médiéval, RIS, BibTeX.


Partager cette visite