Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Saint-Sauveur-Lalande > Église de la Transfiguration > Sarcophage de Saint-Sauveur-Lalande dans l’église de la Transfiguration

Sarcophage de Saint-Sauveur-Lalande dans l’église de la Transfiguration

Le sarcophage conservé dans l’église de la Transfiguration de Saint-Sauveur-Lalande témoigne de l’inspiration antique des sépultures médiévales.

Le terme sarcophage vient du latin sarcophagus qui lui-même vient du grec sarkophagos . Ce terme antique désigne une pierre calcaire utilisée pour recouvrir les tombeaux, car dont on pensait qu’elle accélérait la disparition des chairs. Ainsi, les premiers chrétiens ne brûlent pas leurs morts, contrairement aux Grecs. Ils les placent dans des niches creusées dans les parois des cryptes ou dans des sarcophages de pierre ou de marbre.

Le sarcophage de Saint-Sauveur-Lalande est réalisé en pierre calcaire et possède sur le dessus un bas-relief représentant une croix. Les sarcophages décorés de signes religieux ou de sculptures symboliques contiennent en général une personne notable.

Ce tombeau pourrait dater du Moyen Âge, époque à laquelle ils sont plus ou moins décorés et comportent un couvercle en forme de petit toit ou légèrement bombé, comme c’est le cas ici. C’est seulement à partir du XIIe siècle que les ornementations des sarcophages commencent à représenter le défunt.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

“Sarcophage”, Encyclopedia Universalis, RIS, BibTeX.


Partager cette visite