Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Saint-Aubin-de-Lanquais > Maison de Samuel Pozzi à Saint-Aubin-de-Lanquais > Samuel Pozzi

Samuel Pozzi

Samuel Pozzi naît à Bergerac en 1846. Médecin et chirurgien français, il est maire de Saint-Aubin-de-Lanquais de 1900 à 1904 et y réside dans une maison avec dépendance.

Issu d’une famille d’origine italienne, c’est à Paris qu’il entreprend de brillantes études de médecine à partir de 1869. Chirurgien des hôpitaux dès 1877, il est l’un des pionniers de gastro-entérotomie qu’il pratique dès 1889. Mais il est surtout connu pour ses travaux en gynécologie, cherchant à éviter l’ablation de l’utérus et des ovaires. Il rédige d’ailleurs un traité, puis entre à l’Académie de médecine en 1896.

Samuel Pozzi mène une vie mondaine et est l’amant de Sarah Bernhardt. Il fréquente l’aristocratie et connait le père de Marcel Proust, qui est médecin. On peut donc imaginer qu’il ait servi de modèle à l’écrivain, pour sa grande œuvre A la Recherche du temps perdu .

Après avoir soigné des soldats au début de la Première Guerre mondiale, Samuel Pozzi meurt assassiné en 1918 par l’un de ses clients pris d’une démence persécutrice.

La commune de Saint-Aubin-de-Lanquais projette de faire réaliser un buste en bronze de Samuel Pozzi lors des Métallies pour lui rendre hommage.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

, Samuel Pozzi, RIS, BibTeX.


Partager cette visite