Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Salles-Mongiscard

Salles-Mongiscard

La commune de Salles-Mongiscard, située dans la vallée du gave de Pau présente des origines lointaines. C’est avant tout l’existence d’une source saine et bénéfique qui forge sa réputation.

L’occupation du territoire de Salles-Mongiscard remonte au Chalcolithique, période de la préhistoire qui s’étend de 2300 à 1800 avant J.-C. En effet, la découverte d’une hache en pierre polie, près de la maison dite Bonnecaze, le prouve.

Cependant, le village ne se développe véritablement qu’après la conquête de Gaston IV. Ce vicomte de Béarn y fait élever un château défensif, afin de protéger ses nouveaux territoires face à la vicomté de Dax. Cette forteresse est ensuite détruite au cours des guerres de Religion, en 1621. Il subsiste tout de même une motte de terre et des traces de fossés.

En béarnais, la commune se nomme Salas de Baura, la baura signifiant « la boue » en gascon. Cette appellation fait référence aux eaux et bains du lieu. Associées aux boues minérales de la région, les eaux de la source thermale de Saint-Jean-de-Baure sont célèbres pour leurs vertus médicinales depuis le XVIe siècle. On la nomme ainsi, car cette source est particulièrement fréquentée la nuit de la Saint-Jean.

Les eaux de la commune sont d’ailleurs célébrées par le poète d’Orthez, Francis Jammes, après l’hommage allégorique rendu par un sculpteur né à Salles-Mongiscard : La Reine des eaux salées .


Commune

  • Nom des habitants : Sallois, Salloises
  • Superficie : 584 hectares
  • Population : 258 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le gave de Pau

  • Origine du nom et description du blason :

    On relève dès 1106, dans le Cartulaire de Dax, la citation de Burgus apud castellum Montem Giscardum. L’étymologie fait référence à la présence d’un château ( castellum en latin ; saal d’origine germanique), bâti sur un mont ( montem ) et appartenant à un dénommé Guiscard (romanisation du nom d’homme allemand Wisishart, probablement d’un duc de Calabre). Il semble que, après sa conquête du Béarn, Gaston IV donne en hommage un bourg nouveau à son compagnon d’armes, Robert-Guiscard, duc de Calabre. Le village destiné à peupler cette région en formation, dès la fin du XIIe siècle, prend alors le nom de Salles-Mongiscard, soit le domaine, le fief de Guiscard.


Informations pratiques

Mairie de Salles-Mongiscard : 05.59.65.33.22

Office de tourisme d’Orthez : 05.59.38.32.84

http://www.bearn-gaves.com/spip/rubrique.php3?id_rubrique=40


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Constant Lacoste (1960). “Les fontaines consacrées du pays de Béarn”, RIS, BibTeX.

Georges Fabre (1994). Carte archéologique de la Gaule, Pyrénées-Atlantiques, RIS, BibTeX.

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Eglise Saint-Laurent de Salles-Mongiscard

    L’église Saint-Laurent qui se trouve au Bas de Salles est un modèle typique de l’architecture religieuse béarnaise.
    Elle est construite au XIXe (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Salles-Mongiscard
  • Mairie de Salles-Mongiscard (ancien temple)

    Terre protestante, le Béarn accueille de nombreux temples. C’est le cas à Salles-Mongiscard, où il fait maintenant office de mairie.
    Un premier (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Salles-Mongiscard

Partager cette visite