Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Sainte-Mondane

Sainte-Mondane

Situé entre Sarlat et Souillac, Sainte-Mondane est un village niché au sein de collines boisées.

Le site de Sainte-Mondane est occupé à l’époque gallo-romaine. En effet, au lieu-dit du Cuzou, des fouilles inopinées permettent en 1996 la découverte d’objets antiques. Parmi eux, on peut citer des pièces de monnaie de l’empereur Hadrien du IIe après J.-C., une collection d’amphores, une pointe en bronze moulée, des accessoires en céramique...

Au VIIIe siècle, un couple de Bordelais, Mondane et Laban, prend en charge l’administration du territoire sarladais. Fervents croyants, ils fondent tous deux l’abbaye de Calviac. Leur fils devient saint Sacerdos, évêque de Limoges et patron de Sarlat.

À la mort de son époux, Mondane se retire dans une grotte. Elle finit par quitter sa retraite pour combattre les Sarrasins. Leur chef la tue et elle meurt en martyre. Selon la légende, de nombreux miracles ont lieu dans la grotte, qui devient au IXe siècle un haut lieu de pèlerinage régional.

Au Moyen Âge, le bourg s’étoffe grâce à l’élevage. Il se développe au pied du château, construit au XIIIe siècle et agrandi à la Renaissance. En 1651, le prélat et écrivain Fénelon y voit le jour. Il deviendra le précurseur des utopistes du XVIIIe siècle et se fera connaître pour ses idées pédagogiques très modernes par leur tolérance.

La commune de Sainte-Mondane compte en outre un martyr béatifié par Jean-Paul II en 1995, Antoine Auriel-Constant, mort durant la Terreur en 1794. Né en 1764 à Sainte-Mondane, il est baptisé à Cahors. Il devient vicaire à Calviac puis à Sainte-Mondane, avant d’être emprisonné comme prêtre réfractaire en 1793.

Aujourd’hui, l’été venu, Sainte-Mondane offre aux touristes des sites propices à la spéléologie, la pêche et aux randonnées.


Commune

  • Superficie : 963 hectares
  • Population : 199 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom Sancta Mundana apparaît pour la première fois en 1053, dérivé du latin mundus signifiant « monde » et mundanus , « citoyen du monde ». Au XIXe siècle, la graphie moderne en usage utilise la dénomination Sainte-Mundane.


Informations pratiques

Mairie de Sainte-Mondane : 05.53.29.71.73

http://www.saintemondaneenperigord.fr/

Communauté de communes du Carluxais Terre de Fénelon : 05.53.28.48.51

http://www.perigordcarluxais-fenelon.com

Maison du Tourisme du Carluxais Terre de Fénelon : 05.53.59.10.70


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hervé Gaillard (1997). Carte archéologique de la Gaule, la Dordogne, RIS, BibTeX.

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite