Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Sainte-Marie-de-Chignac

Sainte-Marie-de-Chignac

La commune de Sainte-Marie-de-Chignac possède un riche patrimoine artisanal qui remonte aux temps anciens. Sa situation géographique explique en grande partie ce dynamisme.

La commune de Sainte-Marie-de-Chignac se dresse sur les vallons du Manoire et du Saint-Geyrac. Grâce à ses atouts géographiques, les hommes s’y installent dès le Néolithique. En effet, des fragments de poterie, des outils et les restes d’une meule à broyer ont été découverts au lieu-dit Le Taboury. D’autre part, les nombreuses cendres retrouvées sur place laissent supposer l’existence de plusieurs foyers, impliquant donc une présence humaine prolongée. Quelques traces d’une présence gallo-romaine ont également été détectées sur son territoire. La voie romaine reliant Périgueux à Brive aurait traversé la commune, mais son existence n’est pas encore prouvée.

Par ailleurs, une forge appartenant un temps aux seigneurs de Lardimalie existe à Sainte-Marie-de-Chignac dès le XVIe siècle. Elle fabrique canons et boulets, convoyés sur des gabares jusqu’à Bordeaux et Limoges. Une partie de ces armes est vendue dans les îles Caraïbes, appartenant alors au roi de France.

Sainte-Marie-de-Chignac est le siège de la communauté de communes Isle-Manoire et Périgord. Son économie se base essentiellement sur la culture, l’élevage et sa distillerie de liqueur. Son patrimoine culturel et naturel lui assure également un complément de revenus de nature touristique.


Commune

  • Nom des habitants : Chignacois, Chignacoises
  • Superficie : 1230 hectares
  • Population : 458 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Manoire, le Saint-Geyrac

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de cette commune se compose de Marie, le nom de la Vierge, associé au mot Chignac, issu du nom de personne gallo-romain Canius . Il apparaît pour la première fois au XIIIe siècle, sous la forme Sancta Maria de Cinhac.


Informations pratiques

Mairie de Sainte-Marie-de-Chignac : 05.53.07.55.20

http://www.isle-manoire.com/

Office de tourisme de Périgueux : 05.53.53.10.63

http://www.tourisme-perigueux.fr/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

M. Féaux (1988). BSHAP, RIS, BibTeX.

Jean Boudereau (1885). BSHAP, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Eglise Notre-Dame-de-l’Assomption

    L’église Notre-Dame-de-l’Assomption de Sainte-Marie-de-Chignac est un édifice du XIIe siècle qui a été plusieurs fois remanié. Aujourd’hui elle donne (...)

    Dordogne - Sainte-Marie-de-Chignac
  • Fonts baptismaux de l’église Notre-Dame-de-l’Assomption

    L’église Notre-Dame-de-l’Assomption de Sainte-Marie-de-Chignac possède des fonts baptismaux du XIIe siècle, qui témoigne de l’évolution des rites (...)

    Dordogne - Sainte-Marie-de-Chignac
  • Manoir de la Rolandie

    Le manoir de la Rolandie se trouve à Sainte-Marie-de-Chignac. Il présente des caractéristiques typiquement périgourdines, à l’image de sa toiture qui (...)

    Dordogne - Sainte-Marie-de-Chignac
  • Monument aux résistants de Sainte-Marie-de-Chignac

    Le monument aux résistants de Sainte-Marie-de-Chignac glorifie les résistants tombés le 4 mars 1944, lors d’une action de leur groupe effectuée peu (...)

    Dordogne - Sainte-Marie-de-Chignac

Partager cette visite