Accueil > Landes > Grandes Landes de Gascogne > Sainte-Foy

Sainte-Foy

L’existence d’une motte féodale, aujourd’hui propriété privée, indique que la paroisse relève jadis d’une seigneurie ayant certainement appartenu aux familles Laminsans et Poyferré. Son économie se base dans un premier temps sur l’élevage et l’agriculture, puis sur l’exploitation des pins landais.

La commune, à vocation essentiellement rurale, connaît les difficultés liées aux pratiques agricoles. Située au milieu d’un site boisé, elle n’intègre pas en totalité la région voisine du Bas Armagnac, réputée pour ses sols argilosableux, son sol est sableux, plus pauvre.

Jusqu’au XIXe siècle, l’économie de Sainte-Foy repose sur l’agropastoralisme, un système où se mêlent culture et élevage. Les troupeaux d’ovins produisent du fumier, permettant alors une meilleure fertilisation des terres, trop pauvres.

À partir de là, les hommes peuvent cultiver seigle, millet et maïs. Les grains sont alors transformés afin de fabriquer le pain grâce à des moulins. Les ruisseaux du Moulin de Pouydessaux et de Cazalis, qui traversent Sainte-Foy, permettent d’alimenter trois moulins à eau bâtis au XVIIIe siècle.

En 1857, une loi impose à toutes les communes de boiser leurs territoires de pins maritimes. Se développent alors la sylviculture et le gemmage. La lande disparaît au profit de la forêt, privant ainsi les troupeaux de nourriture. Aujourd’hui, il reste seulement six exploitants agricoles et le dernier moulin cesse son activité en 1970 avec le départ du dernier meunier.

La commune est devenue un lieu résidentiel dont la population augmente très sensiblement.

La commune de Sainte-Foy dans les Landes s’est regroupée avec les seize autres Sainte-Foy au sein de l’association "Sainte-Foy de France" dont le siège est à Sainte-Foy les Lyon. Un rassemblement annuel de toutes les communes a lieu durant l’été dans l’une de celles-ci à tour de rôle.


Commune

  • Nom des habitants : Fidésiens, Fidésiennes
  • Superficie : 10200 hectares
  • Population : 217 habitants
  • Cours d'eau :

    le ruisseau du Moulin de Pouydessaux, le ruisseau de Cazalis

  • Origine du nom et description du blason :

    Le patronyme Sainte-Foy dérive du latin fides , et rappelle le nom d’une sainte, sainte Foy, martyrisée au IIIe siècle.


Informations pratiques

Mairie de Sainte-Foy : 05.58.45.26.39

Office du tourisme de Villeneuve-de-Marsan : 05.58.45.80.90


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

Raoul Deloffre, Jean Bonnefous (2000). Églises, châteaux et fortifications des Landes méridionales du Moyen Âge à la Renaissance, RIS, BibTeX.

, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Croix de Sainte-Foy

    La croix en fer forgé de Sainte-Foy est remarquable par la finesse de sa décoration.
    Qu’elle soit de chemin, de village, de procession ou de (...)

    Landes - Sainte-Foy
  • Croix et fontaine Sainte-Quitterie à Sainte-Foy

    Les Landes sont riches de sources dites miraculeuses, vestiges des croyances païennes alors répandues dans la région, attribuée à des saints par (...)

    Landes - Sainte-Foy
  • Église Sainte-Foy

    L’église de Sainte-Foy est construite au XIe siècle. De style roman, l’église connaît diverses restaurations, mais elle conserve une partie de son (...)

    Landes - Sainte-Foy
  • Etang de Sainte-Foy

    L’étang classé de Sainte-Foy fait partie des nombreux étangs que possède le territoire communal, nichés dans de petites vallées au fond desquelles (...)

    Landes - Sainte-Foy
  • Monument aux morts de Sainte-Foy

    Le monument aux morts de Sainte-Foy a été offert à la commune par un sculpteur ébéniste de Tarbes, André Sampietro, et installé lors du bicentenaire de (...)

    Landes - Sainte-Foy

Partager cette visite